Salade tiède de pommes de terre et mâche et betterave crue

mâche à petites feuilles

500 g de pomme de terre
100 g de mâche
1 petite betterave rouge crue
5 échalotes
5 cuillères à soupe d’huile
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
Sel, poivre

Cuire les pommes de terre avec leur peau, départ eau froide et non salée, jusqu’à ce que la lame du couteau s’y enfonce facilement (entre 20 et 30 minutes).

Emincer les échalotes. Les mettre dans un saladier.

Dans un petit bol, préparer la vinaigrette : mettre le sel et le vinaigre. Laisser fondre le sel quelques minutes puis incorporer l’huile et le poivre. Emulsionner.

Peler les pommes de terre et les mettre avec les échalotes. Arroser de vinaigrette pendant qu’elles sont encore chaudes pour qu’elles absorbent bien le parfum de celle-ci. Mélanger bien.

Peler la betterave rouge crue et la râper finement.

Ajouter la mâche et la betterave râpée au moment de servir et mélanger une dernière fois.

 

Torta al testo

torta al testo

500gr de farine
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra
Eau

Pour préparer la torta al testo umbra, mélangez la farine avec deux cuillères d’huile d’olive vierge extra, une pincée de sel et beaucoup d’eau pour obtenir une pâte lisse et élastique.
Faites reposer pendant une demi-heure et divisez la pâte en petites boules que vous étalerez avec un rouleau à pâtisserie jusqu’à l’obtention de disque de 2-3 mm d’épaisseur.
Chauffez une poêle antiadhésive. Faites cuire les disques (un après l’autre) des deux côtés jusqu’à ce que de petites bulles brûlées apparaissent sur la superficie.
Farcissez votre torta al testo avec des saucisses « Pérugine », du jambon de Parme ou mieux encore de la Scarole, pignons de pin et raisins secs

Chou chinois aux carottes et lardons

chou-chinois-pak-choi

  • 1 chou-chinois
  • 4 carottes
  • 200gr de lardons
  • 2 cuillères à café d’huile de sésame
  • 1 cube ou 1 c.à. café de pâte Miso
  • 3 bonnes cuillères à soupe de sauce soja
  • Plusieurs bonnes pincées de sel, poivre, coriandre, sésame
  1. Commencez par détailler tous les légumes. Le chou en fines lanières à l’aide d’un grand couteau. Et les carottes en petits bâtonnets
  2. Mettre les lardons à rissoler dans une poêle.
  3. Puis ajouter les carottes. Baissez le feu et ajouter un peu d’eau et 1 cuillère à café d’huile de sésame.
  4. Et pour finir le chou. Ne soyez pas impressionné par la quantité, le chou réduit beaucoup à la cuisson !
  5. Ajouter le Miso, les aromates, sel, poivre et du sésame.
  6. Laisser cuire à feu doux et à couvert 10 minutes.
  7. Arrosez de sauce soja en fin de cuisson.
  8. Disposez dans les assiettes et décorez de Coriandre fraîche et de sésame parsemé !

Petits crakers au parmesan

parmesan râpé

140g de farine
60g de parmesan
15cl de lait
30g de beurre doux mou
1 cuillère à café de sel

Râper le parmesan.
Mélanger la farine, le parmesan, le sel et 12cl de lait.
Puis ajouter le beurre coupé en dés.
Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse, en faire une boule puis laisser reposer 1h au frais.

Étaler la pâte finement et la piquer à intervalle très régulier avec les dents d’une fourchette.
Découper les crackers à l’emporte-pièce.
Badigeonner les crackers avec le lait restant puis enfourner 12 minutes à 180°.
Et c’est tout !

Petite salade de champignons

champi bruns
250gr de champignons de Paris extra frais
1 petite échalote
1 pointe de sel
1 pointe de poivre
1 cuillerée de vinaigre de vin
1 cuillerée d’huile d’olive

 

Nettoyer le pieds des champignons avec une petite brosse pour enlever la terre ouis les essuyez avec un torchon.

Émincer l’échalote finement.
Détailler les champignons en lamelles, les mettre dans un saladier. Ajouter échalote, sel, poivre, vinaigre et huile, et voilà, c’est fini.
A déguster frais.

 

 

Gâteau au Limoncello, mascarpone et citron

limoncello

  • 230 g farine
  • 250 g mascarpone
  • 3 blancs d’œufs ou 2 œufs
  • 1 œuf
  • 140 g sucre
  • 3 zestes citron non traités
  • 2 citrons (le jus)
  • limoncello
  • sel
  • 1 c.à café levure chimique ou bicarbonate alimentaire (4g environ)
  • 1 c. à soupe lait

 

  1. Préchauffer le four à 160-170°C (chaleur tournante). Beurrer et fariner un moule à gâteau de 20 cm (ou avec un trou au milieu) ou un moule à cake classique. L’idéal est d’utiliser un moule en métal (éventuellement en silicone mais la cuisson sera différente mais pas en céramique par exemple).

  2. Dans un saladier ou la cuve d’un robot, fouetter les blancs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux et tiennent sur le fouet. Ajouter l’œuf et fouetter un peu.

  3. Tamiser la farine avec la levure. Mélanger le mascarpone avec le lait et le zeste des trois citrons plus le jus d’un citron.

  4. Incorporer le mascarpone aux œufs et fouetter un peu pour que le mélange soit homogène. Incorporer une pincée de sel et la farine et mélanger à nouveau (faire attention à ne pas trop mélanger pour que le gâteau ne soit pas trop souple). Ajouter 2 cuillères à soupe de Limoncello.

  5. Mettre la pâte dans le moule et enfourner plutôt dans le bas du four pendant 40 minutes. Le gâteau doit dorer et gonfler et la pointe d’un couteau enfilée dans la pâte doit ressortir presque sèche. Si besoin laisser cuire encore 10 minutes.

  6. Laisser à peine tiédir, démouler puis arroser d’un mélange du jus de l’autre citron et de limoncello. Déguster de suite ou peu apès.

Ciambellone à l’orange et à l’huile d’olive (sans laitage)

oranges

  • 3 gros œufs entiers, 170-180 g
  • 230gfarine ordinaire T55 ou, éventuellement T65
  • 120 g sucre
  • 12 cl huile d’olive vierge extra délicate et parfumée ou bien une huile plus neutre comme l’huile de pépins de raisins par exemple
  • 3 grandes oranges non traitée et à la peau épaisse (on doit prélever le zeste et obtenir entre 13 et 15 cl de jus)
  • 8 g levure chimique un peu moins qu’un petit paquet de 11 g
  • 1 pincée sel
  • 1 zeste citron jaune non traité
  • sucre glace pour la finition

Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante) ou 180°C (chaleur statique). Tamiser la farine avec la levure.
Laver les oranges et le citron, les essuyer et prélever le zeste à l’aide d’un zesteur fin. Les mettre immédiatement dans un saladier (ou la cuve d’un robot) avec le sucre et mélanger. Presser les oranges afin d’obtenir 13-15 cl de jus. Mélanger ce dernier à l’huile.
Ajouter les œufs, le sel et fouetter à vitesse moyenne jusqu’à ce qu’ils deviennent plus clairs et mousseux (il faudra 3 minutes environ).
Incorporer le mélange d’huile/jus d’oranger et fouetter encore légèrement 30 secondes (juste le temps que ça s’amalgame) puis ajouter la farine et mélanger à l’aide d’une spatule afin d’obtenir une pâte homogène et fluide. Ne pas trop travailler (s’il devait rester 2-3 mini grumeaux ce n’est pas grave).
Verser la pâte dans un moule rond avec trou au centre, recouvert de papier cuisson légèrement humidifié ou bien en silicone ou bien en métal bien beurré et fariné (c’est mieux mais ce n’est plus sans laitages (quelques mg) ou bien on peut remplacer le beurre par de l’huile de noix de coco).
Enfourner dans la partie un peu basse (2/3) du four et laisser cuire 40 à 50 minutes selon les fours et le type de moule. Le gâteau doit gonfler, dorer et en enfilant un cure-dent ou la pointe d’un couteau dans la pâte, ils doivent ressortir sec. Faire attention à ne pas trop cuire.
Laisser reposer dans le moule une dizaine de minutes puis démouler et saupoudrer de sucre glace.

Veau en cocotte

paleron boeuf en cocotte

  • 1 kg de tendrons de veau dégraissés
  • 150 g de chorizo
  • 2 tranches épaisses de pancetta (environ 150 g)
  • 200 g de champignons shiitaké
  • 6 carottes
  • 1 oignon
  • 6 c. à s. d’huile d’olive
  • 1,5 l de bouillon maison
  • 1 poignée d’olives de Kalamata dénoyautées
  • 1 petit piment
  • 1 feuille de laurier
  • 4 pincées de paprika
  • Sel et poivre

Retirez la peau du chorizo, coupez-le en tranches, la pancetta en lardons et le veau en gros morceaux.
Saupoudrez-les de sel, poivre et paprika.

Épluchez et ciselez l’oignon, épluchez et coupez les carottes en tronçons, les champignons en 2.
Faites réchauffer le bouillon dans une casserole.

Faites chauffer une grande cocotte, ajoutez l’huile d’olive puis les morceaux de veau. Faites-les dorer de toutes parts pendant 5 à 10 minutes puis ajoutez l’oignon, le chorizo et la pancetta. Laissez dorer encore 5 minutes puis versez le bouillon chaud à niveau. Ajoutez le laurier, le piment entier, couvrez et laissez cuire 1 h 30.

Ajoutez les légumes et les olives dans la cocotte, du sel, du poivre et poursuivez la cuisson encore 45 minutes à découvert si besoin pour faire réduire un peu le bouillon.
Servez avec des pâtes ou des pommes de terre vapeur

Soufflé au fromage

soufflé

4 oeufs
1/4 L de lait
30 g de beurre
2 cuillérées à soupe de farine
100 g de gruyère râpé
1 pincée de noix de muscade
sel et poivre

 

Râper le fromage. Faire fondre le beurre, y délayer la farine et remuer sur le feu avec une cuillère en bois pendant quelques minutes sans laisser colorer. Ajouter le lait tiède, bien délayer et reporter à feu doux sans cesser de mélanger jusqu’à ce que le mélange épaississe. Mettre le fromage. Saler et poivrer la béchamel (pas trop car le fromage va relever le goût).

Éloigner du feu, attendre quelques instants. Incorporer un jaune d’œuf en battant vigoureusement, puis un second et un troisième, toujours en travaillant énergiquement la pâte après chaque adjonction. (A noter que 3 jaunes seulement sont utilisés).

Beurrer un moule à soufflé bien jusqu’au bord (attention à ne pas toucher l’intérieur du moule après cette opération)

Battre les 4 blancs en neige très ferme. En incorporer 2 cuillères à soupe à la béchamel en remuant bien puis incorporer le reste délicatement, en soulevant bien la pâte avec la spatule. S’il reste des traces de blancs en neige, ce n’est pas grave, cela permettra au soufflé de monter.

Pour finir

Verser dans le moule qui ne doit être rempli qu’à moitié. Porter à four doux (thermostat 4 à 5, soit 180°C), puis augmenter un peu la chaleur. Ne pas ouvrir le four pendant le premier 1/4 d’heure. Servir dès que le soufflé est cuit (compter 20 à 30 minutes).

 

 

Pâte brisée complète au thym

thym125 g de farine blanche
125 g de farine complète
1 pincée de mélanges de graines (optionnel)
1 pincée de sel
60 ml d’huile d’olive
120 ml d’eau froide
1 c.a.c de thym frais

  1. Dans un saladier, mélangez les farines, les graines, le sel et le thym. Ajoutez-y l’huile d’olive que vous incorporez à la fourchette. Puis finissez par l’eau que vous mélangez elle aussi à la fourchette, pour finir à la main très rapidement quand elle devient compacte. Ne la pétrissez pas trop, arrêtez-vous quand elle forme une belle boule.
  2. Ajoutez-y l’huile d’olive que vous incorporez à la fourchette, puis l’eau de la même manière.
  3. Quand elle devient compacte, finissez de la travailler à la main. Ne la pétrissez pas trop, arrêtez-vous quand elle forme une belle boule.
  4. Placez la pâte sur un papier sulfurisé, saupoudrez-la d’un peu de farine et étalez-la assez vite pour ne pas trop la travailler.
  5. Disposez-la ensuite, avec son papier sulfurisé, dans son moule à tarte.
    Recouvrez-la d’un film alimentaire et placez-la au réfrigérateur pendant 30 minutes.
  6. Sortez la pâte au dernier moment, juste avant de la garnir et de la mettre au four. N’oubliez pas de la piquer à la fourchette avant d’y mettre quoi que ce soit pour ne pas qu’elle gonfle.
  7. Quelque soit la recette, cette pâte se cuit dans un four à 200° pendant minimum 20 minutes. Vous pouvez aussi la cuire seule, toujours à 200° pendant 20 minutes. Il m’arrive parfois de la précuire 5 min suivant les garniture que je mets dessus.