Poulet comme en Toscane

poulet toscanne675gr de hauts de cuisses de poulet désossées et sans la peau (de préférence celui d’Yvon, de la Ferme de l’Abreuvoir)
3 cuillerées à soupe d’huile d’olive
6 échalotes hachées
375 ml de vin blanc
375ml de bouillon de volaille
1 branche de romarin frais
75ml d’olives noires et vertes, hachées grossièrement
sel, poivre

Dans une grande poêle, dorer le poulet dans l’huile. Saler légèrement (attention, les olives sont déjà salées) et poivrer. Ajouter les oignons verts et poursuivre la cuisson environ 2 minutes. Ajouter la moitié du vin blanc et laisser mijoter jusqu’à ce qu’il soit évaporé.

Ajouter la moitié du bouillon, le romarin et les olives. Laisser mijoter à feu doux, jusqu’à ce que le liquide ait réduit de moitié. Ajouter le vin et le bouillon restants graduellement en cours de cuisson dès que le liquide a réduit de moitié (voir note). Retourner le poulet à quelques reprises pendant la cuisson afin de bien l’enrober dans la sauce.

Laisser mijoter à feu doux environ 30 minutes, jusqu’à ce que le poulet se défasse à la fourchette et que la sauce ait épaissi. Rectifier l’assaisonnement. Retirer la branche de romarin.

Servir avec des pâtes au beurre ou une purée de pomme de terre.

Flageolets et carottes en galettes

Pour 4 personnes :
200 g de flageolets secs
1 bouquet garni + 1 gousse d’ail
3 cuillères à soupe de farine de pois chiche ou de farine classique
2 petites carottes
1 grosse gousse d’ail
1/2 botte de persil ou de cerfeuil
Noix de muscade, sel poivre
3 cuillères à soupe d’huile d’olive + un peu pour la cuisson des galettes

Etape 1 : Préparation des flageolets secs
Faites les tremper une nuit dans une casserole (ou autre) pleine d’eau qu’ils commencent à regonfler.
Faites les cuire 1 heure dans de l’eau bouillante avec une gousse d’ail et un bouquet garni. Égouttez soigneusement
Etape 2 : Préparation des galettes
Lavez les carottes et pelez les. Lavez le persil puis détachez les feuilles. Disposez carottes, ail et persil dans un mixer puis hachez le tout. Réservez cela à part.
Dans un mixer puissant ou blender déposez les flageolets, sel, poivre et l’huile d’olive. Mixez le tout finement jusqu’à former une pâte. Si la pâte est trop épaisse et se mixe mal, ajoutez 2-3 cuillères à soupe d’eau afin d’aider votre mixer (mais pas trop, sinon les galettes se formeront mal).
Récupérez la pâte, mettez la dans un saladier, puis incorporez la farine, le mélange carottes/persil/ail haché, sel et poivre à convenance. Mélangez bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène;
Faites chauffer une poêle antiadhésive avec un peu d’huile. Formez des galettes épaisses (au moins 1 cm) et bien tassées à l’aide des paumes de vos mains ou d’un emporte pièce
Faites y cuire les galettes à raison de 5 bonnes minutes par face.

Caviar de flageolets secs

flageolets secs400gr de flageolets secs réhydratés 12h00
2 cubes de bouillon de volaille
2 carottes
1 oignon
2 gousses d’ail
1 bouquet d’herbes fraîches (thym, laurier, persil)
3 cuillerées à soupe d’huile de crème de sésame (tahine)
2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
Piment de Cayenne en poudre
1 citron
Sel, poivre du moulin

  1. Peler les carottes et l’oignon, les couper en deux et les mettre dans une cocotte minute avec le thym, le laurier et les flageolets réhydratés.
  2. Recouvrir avec 1 l d’eau et porter à ébullition. Ajouter les cubes de bouillon de volaille, remuer et laisser cuire doucement pendant 50 min. Poivrer en fin de cuisson et saler si besoin.
  3. Égoutter les cocos et retirer les morceaux de carottes, l’oignon et les herbes. Mixer les cocos dans le bol du robot, jusqu’à obtenir une purée.
  4. Presser le citron. Ajouter son jus à la purée, puis l’ail pelé et haché. Ajouter la crème de sésame. Goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin.
  5. Verser cette préparation dans un saladier, saupoudrer de persil finement ciselé et d’huile d’olive. Ajouter quelques pincées de piment (facultatif).
  6. Couvrir le récipient d’un film alimentaire, ensuite le placer au réfrigérateur pendant au moins 2 h. Sortir au dernier moment, juste avant de servir.

Se déguste sur une tranche de pain grillée (de préférence celle de chez Hervé Quéra)

Lasagnes fraîches

-400g de farine de blé t55
-4 oeufs à température ambiante
-1/2cc de sel
-1 ou 2 c à soupe d’eau tiède selon l’absorption

-Tamiser la farine et la placer sur la surface de travail ou dans le bol de votre pétrin ainsi que le sel, puis former un creux au centre et verser les œufs
-Ramasser la pâte en commençant a mélanger par le centre et ajouter l’eau tiède
-Pétrir au moins 10min à la main ou 3 min au robot
-Envelopper la pâte d’un film alimentaire et laisser la reposer dans un endroit frais et sec pendant 30min voir 1h
-Étaler la pâte soit au rouleau ou à la machine à pâtes en farinant le plan de travail , vous devez l’étaler sur une épaisseur de 5mm
-Dès que vous avez la bonne épaisseur vous pouvez détailler votre pâte en lasagne ou tagliatelle et elles sont prêtes à l’emploi!

 

Pourpier en aumônières

4 crêpes
3 œufs battus
2 oignons hachés
4 poignées de feuilles de pourpier hachées gros
Sel, poivre

Préparation :

Faites revenir l’oignon dans l’huile puis ajoutez le pourpier haché. Salez, poivrez

Laisser quelques minutes jusqu’à élimination de l’excès d’eau.

Ajoutez les œufs battus et laissez cuire en remuant régulièrement

Remplissez les crêpes et fermez-les

Si les aumônières ont trop refroidi passez-les quelques secondes au micro-onde ou au four.

Galettes au pourpier

pourpier250 gr de pourpier
200 gr de farine
3  oeufs battus
40 cl d’eau
1 c. à café de bicarbonate de soude
sel, poivre

 

Préparation :

Lavez le pourpier et hachez-le manuellement au couteau

Mélangez la farine, les œufs et l’eau.

Ajoutez  le pourpier, le bicarbonate de soude, le sel et le poivre.

Ajoutez un peu d’eau si la pâte ne semble pas assez liquide

Dans une poêle huilée, chauffée sur feu moyen, versez une louche de pâte

Faites cuire sur un côté quelques minutes

Retournez et faites cuire l’autre côté.

Coupez les galettes en quartier, comme des pizzas et servez avec une simple sauce vinaigrette

Rigodon Bourguignon

ridogon.jpg750 ml de lait
250 g de brioche rassie
4 oeufs + 3 jaunes d’oeufs
150 g de sucre en poudre
100 g de cerneaux de noix hachés
50 g de noisettes en poudre
50 g de beurre
1 gousse de vanille
1 pincée de cannelle en poudre
1 pincée de sel / sucre glace

Fendre la gousse de vanille en deux et mettre dans une casserole avec le lait, la cannelle et une pincée de sel.
Faire chauffer à feu moyen.
Dans un bol, casser les oeufs et battre avec les jaunes d’oeufs et le sucre en poudre.
Verser le lait bouillant par-dessus tout en fouettant.
Enlever la gousse de vanille, racler avec un couteau les petits grains de la gousse de vanille et les ajouter à la crème.
Ajouter les noix, les noisettes et la brioche émiettée.
Préchauffez le four à 200°C .
Munir de papier sulfurisé, beurrer, fariner légèrement un moule à bords hauts de 23 cm de diamètre.
Y verser la préparation.
Parsemer de morceaux de beurre.
Plonger le moule dans un bain-marie tiède et enfourner environ 20 min.
Abaisser la température à 180°C et poursuivre la cuisson encore 40 min.
Sortir et laisser refroidir avant de démouler.
Juste avant de servir, saupoudrer de sucre glace.
Accompagner d’une compote de fruits frais (abricots, fraises ou rhubarbe) ou de pêches au sirop.
Déguster !

Risotto de volaille (chapon, pintade ou poulet)

risotto de chou feur1 oignon finement émincé
1 carcasse de volaille
1 verre 1/2 de riz (Arborio, Carnaroli, ou plus rare Vialone nano)
4 verres d’eau
sel, poivre.
1/2 cube de bouillon de poule ou de légumes
parmesan

 

Mettre l’oignon émincé à blondir dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive.

Désosser la volaille, récupérer les morceaux de viande, coupez les ailes en 3 en laissant la chair dessus, et garder quelques morceaux de volaille avec les os (car selon ma grand-mère, ça donne du goût au risotto)

Ajoutez la viande de volaille et les os aux oignons, et mélanger.
Versez par dessus le riz, salez poivrez, mélanger et mouillez avec le bouillon jusqu’à ce que ça recouvre le riz.
Couvrez la sauteuse et laissez cuire à feu vif (à gros bouillon en remuant de temps à autre). Ajoutez le restant de bouillon au fur à mesure en goûtant le riz de temps en temps pour vérifier la cuisson. Si ce dernier n’est pas assez cuit, rajouter du bouillon et poursuivre la cuisson. (entre 20 et 30 minutes de cuisson)

Servir le risotto saupoudré de parmesan.

Parmentier au canard

parmentier de courgettesIngrédients : (pour 4 personnes)
– 300 g de restes de canard rôti
– 1 petite boîte de champignon (conservez l’eau)
– 1 petit oignon
– Sel, poivre
– 1 càc d’huile d’olive (pour la cuisson)
– 5 cl d’eau
– 300 g de pommes de terre
– 1 patate douce
– 4 carottes
– 10 cl de lait
– 15 g de beurre
– Sel, poivre
– Noix de muscade

Épluchez tous les légumes et coupez-les en petits morceaux. Faites cuire pendant 30 mn dans une cocotte d’eau bouillante, jusqu’à ce que les légumes soient tendres (surtout les carottes.)

Égouttez et reversez dans la cocotte. Écrasez les légumes à l’aide d’un presse purée. Ajoutez le lait et fouettez la purée jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse. Ajoutez le beurre, de la noix de muscade, salez et poivrez. Réservez.

Préparez la garniture : Émincez l’oignon et faites-le revenir dans une poêle dans la cuillerée d’huile d’olive. Effilochez la viande de canard avec les dents d’une fourchette, et faites-les revenir rapidement dans la poêle. Ajoutez également les champignons en boîte et la moitié de leur eau. Salez, poivrez et remuez.

Préchauffez le four à 200° (th6-7).

Versez l’effilochée de canard dans un plat à gratin et recouvrez avec la purée.

Faites cuire le hachis parmentier pendant 25 mn à 200° jusqu’à ce que la purée soit un peu dorée

 

Crème de parmesan de Stéphane Jego

(pour 4 personnes)
(pour la crème de parmesan)
½ oignon
Huile d’olive
200 g de parmesan entier (de préférence celui de Tytire, nos amis et partenaires)
1 brin de thym
1 brin de romarin
2 feuilles de laurier
25 cl de lait
25 cl de crème liquide
25 cl de bouillon de viande ou de légumes
Sel
Piment d’Espelette
(pour la garniture)
¼ d’oignon
2 tranches de Speck (jambon fumé italien)
1 tranche de pain de campagne
1 bouquet de ciboulette

Pelez et émincez l’oignon, versez-le dans une casserole avec un filet d’huile d’olive et faites-le revenir pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’il blanchit, en mélangeant de temps en temps.
Coupez la moitié du parmesan (100 gr) en tranches, ajoutez-les dans la casserole, ajoutez aussi le romarin, le thym et le laurier. Mélangez pour empêcher que le parmesan accroche au fond de la casserole. Quand il commence à fondre, versez dans la casserole d’abord le lait, puis la crème liquide et ensuite la moitié du bouillon (environs 125 cl). Portez le tout à ébullition.
Pendant ce temps, coupez la moitié restante du parmesan en tranches.
Dès que le mélange dans la casserole bu, ôtez du feu et mixer le tout avec un mixeur plongeant pur « éclater toutes les saveurs » comme le dit Stéphane Jego lui-même.
On remet la casserole sur le feu moyen, on ajoute les restantes tranches de parmesan et on les laisse fondre.
Mixez le tout à nouveau avec le mixeur plongeant. Ajoutez un tout petit peu de bouillon, la crème ne doit pas être trop épaisse, ni trop liquide.
Goûtez et assaisonnez avec une pointe de sel et une pointe de piment d’Espelette.
Passez la crème au chinois ou dans une passoire fine et réservez-la au chaud.
La garniture: chauffer le four à 180° (chaleur tournante). Disposez les tranches de jambon sur la plaque du four ou vous aurez étalé du papier sulfurisé au préalable, enfournez et faites cuire le jambon environs 5 à 8 minutes, jusqu’à ce qu’il devient croustillant. Ôtez du four, laissez-le refroidir, puis réduisez-le en toutes petites miettes, réservez dans un bol.
Coupez le pain en miettes toutes petites, comme celles de jambon Speck. Ciselez finement le ¼ d’oignon, puis en petits dés de la taille des miettes de pain et de jambon.
Huilez une petite poêle et faites-y rissoler les petits dés d’oignons, jusqu’à ce qu’ils deviennent croustillants. Réservez sur du papier absorbant.
Versez les miettes de pain dans la petite poêle, faites-les griller jusqu’à ce qu’elles deviennent croustillantes. Réservez-les dans un autre bol.

Mettre dans chaque assiette les miettes de jambon et de pain, les oignons en dés, puis verser la crème de parmesan délicatement.