Purée de pommes de terre et de chou kale à l’irlandaise

chou kale

Pommes de terre moyennes
Poireaux
0,5 Chou kale
50 g Beurre salé
25 cl Lait
Sel et poivre

 

Coupez les pommes de terre en cubes puis mettez-les à cuire dans de l’eau bouillante salée.

Faites cuire les poireaux à la poêle. Réservez.

Blanchissez le chou kale dans de l’eau bouillante pendant 30 secondes et réservez.

Lorsque les pommes de terre sont tendres, égouttez-les et écrasez-les. Ajoutez le beurre et mélangez. Ajoutez doucement le lait en continuant de mélanger.

Salez et poivrez à votre goût.

Ajoutez les poireaux et le chou kale.

 

Galettes de pommes de terre à l’oseille

galettes pommes de terre oseille.jpg500 g Pommes de terre
1 Botte d’oseille
150 g Poitrine fumée
1 Oignon
1 gousse Ail
3 Brins de persil
1 Tranche de pain de mie
0 5 verre de lait
3 cuil. à soupe Huile
Sel et poivre

Lavez et équeutez l’oseille et le persil.

Faites tremper le pain de mie dans le lait et essorez-le.

Otez la couenne de la poitrine, avant de la hacher finement au mixer, avec l’oseille et le persil, ainsi que l’oignon et l’ail épluchés. Ajoutez le pain de mie, poivrez et mixez à nouveau jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.

Epluchez les pommes de terre, rincez-les et râpez-les à la grille trous moyens, ou au mixer. Salez légèrement.

Mélangez le hachis et les pommes de terre râpées à la main. Formez une galette ronde et bien aplatie, à peu près de la taille de votre poêle.

Faites chauffer l’huile dans la poêle et mettez-y à cuire la galette, 15 min, à feu moyen.

Avant de retourner la galette, versez l’huile de cuisson dans un bol : ainsi vous ne risquerez pas de vous brûler. Posez une assiette sur la galette et retournez le tout. Remettez l’huile dans la poêle et faites-y glisser à nouveau la galette. Laissez-la cuire 10 min, en surveillant l’intensité du feu pour qu’elle ne brûle pas.

Servez aussitôt dans un plat de service bien chaud.

 

Pintade aux citrons confits

pintade aux citrons confits.jpg1 pintade fermière (de préférence de chez Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir)
4 citrons confits (en bocal)
800 g de pommes de terre à chair ferme
3 oignons
20 cl de vin blanc sec
1 tablette de bouillon de volaille
2 cuil. à soupe d’huile
30 g de beurre
1 bouquet garni
300 g de farine
sel, poivre

1. Pelez et émincez les oignons. Pelez les pommes de terre, coupez-les en tranches épaisses. Égouttez les citrons et coupez-les en quartiers.

2. Préchauffez le four à 180° (th 6). Faites chauffer l’huile et le beurre dans une grande cocotte et mettez-y la pintade à dorer.

3. Retirez-la de la cocotte et mettez les oignons à la place. Faites fondre en remuant 5 min à feu doux.

4. Remettez ensuite la pintade ainsi que les pommes de terre et les citrons tout autour. Ajoutez le bouquet garni, la tablette de bouillon émiettée, sel et poivre. Versez le vin et environ 40 cl d’eau bouillante (le liquide doit être à mi-hauteur de la cocotte).

5. Préparez une pâte à luter en mélangeant la farine avec un peu d’eau. Façonnez-la en un boudin. Posez-le à cheval sur le rebord de la cocotte. Mettez le couvercle et appuyez un peu pour bien le sceller.

6. Baissez le four à 150° (th 5) et enfournez pour 1 h 30. Cassez la pâte à table.

Pommes de terre boulangère

pommes de terre boulangères.jpg800 g de pommes de terre
2 gros oignons
2 cl de vin blanc (facultatif)
80 cl de bouillon de légumes
Sel, poivre
Noix de muscade
1 gousse d’ail

 

Préchauffer votre four à 180°C(th.6). Éplucher les pommes de terre. Les couper en tranche de 2 à 3 mm d’épaisseur (à la mandoline, c’est pratique!). Réserver. Éplucher et émincer les oignons en fines rondelles.

Faire revenir les oignons dans une poêle avec une peu de beurre et la gousse d’ail. Dans un plat allant au four beurré, disposer une couche de pommes de terre crues. Saler, poivrer, saupoudrer de noix de muscade et ajouter un peu d’oignon. Couvrir à nouveau d’une couche de pommes de terre et continuer ainsi jusqu’à épuisement du stock!

Verser le bouillon et le vin blanc et enfourner durant 45 minutes. Servir en accompagnement.

Batata harra (pommes de terre à la libanaise)

battata harra.jpgpommes de terre
huile d’olive
cumin
paprika
Citron
poivre de Cayenne
sel et poivre noir du moulin

Éplucher les pommes de terre et les couper en cube de taille identique et les placer dans un saladier, les arroser légèrement d’huile d’olive et de sel et les enrober.

Disposer les pommes de terre dans une grande plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé en s’assurant que tous les morceaux sont étalés en une seule couche.

Rôtir au four durant 30 à 40 minutes ou jusqu’à ce que la surface soit dorée et croustillante (on n’aura pas besoin de les retourner durant la cuisson).

Retirer la plaque du four et réserver sans ôter les pommes de terre.

Dans un petit bol mélanger les épices (cumin, paprika, coriandre, Cayenne, poivre noir).

Chauffer l’huile dans une poêle et frire l’ail émincé dans une petite poêle sans que ça ne prenne trop de couleur (environ 1 minute).

Retirer la poêle du feu et ajouter le mélange d’épices (cumin, coriandre, paprika, poivre de Cayenne et poivre noir).

Remuer les épices durant 1 minute afin que les saveurs se dégagent.

En utilisant une spatule plate verser le mélange d’épice sur les pommes de terre. Mélanger bien le tout afin de recouvrir complètement les pommes de terre.

Rectifier l’assaisonnement en saupoudrant les pommes de terre de sel et de coriandre finement hachée et mélanger de nouveau.

Servir chaud en arrosant de citron.

Gnocchi à la betterave d’Alyssa

gnocchi betteraves600g de pommes de terre
2 betteraves rouges cuites
1 oeuf
180 g de farine
2 cs d’huiles d’olive
100 g de parmesan (de préférence celui de Tytire, nos amis partenaires)
2/3 branches de sauge
Sel
poivre

Pelez puis coupez grossièrement les pommes de terre. Cuisez-les à l’eau salée pendant 20 minutes. Réduisez-les en purée à l’aide d’un presse-purée, ajouter l’oeufs, puis la betterave cuite.
Dans un saladier, mélangez les purées de pommes de terre et betteraves avec la farine. N’hésitez pas à ajuster la quantité de farine pour obtenir une pâte ni trop sèche ni trop collante.
Façonnez à la main de petits boudins réguliers puis détaillez des tronçons de pâte d’environ 2 cm.
Portez un grand volume d’eau salée à ébullition, ajoutez-y l’huile d’olive et les feuilles de sauge, cuisez les gnocchis pendant 2 minutes environ. Ils sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface.

Servir saupoudré de parmesan avec les feuilles de sauges ciselées et un filet d’huile d’olive.

 

Gigot d’agneau della Nonna

gigot d'agneau à l'italienne1 gigot d’agneau (1,5-1,8 kg) de préférence celui de la Ferme de l’Abreuvoir
1,8 kg pommes de terre plutôt nouvelles
2 gousses ail
5 branches  origan ou thym
huile d’olive vierge extra
sel

  1. Saler la surface du gigot puis le mettre au frais pendant deux heures (étape non obligatoire mais cela permet au sel bien pénétrer et d’assécher la surface qui va mieux cuire).

  2. Préchauffer le four à 190°C (chaleur tournante ou 200°C statique). Peler les pommes de terre et les couper en rondelles (pas trop fines, pas comme moi ;-). Les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson. Les saler, ajouter un peu d’origan et de marjolaine (ou de thym). Verser de l’huile d’olive.

  3. À l’aide d’un couteau affuté réaliser des incisions dans la viande : 4 environ au-dessus dans la graisse et 2 sur le côté dans la chair. Insérer dans ces incisions un morceau de gousse d’ail et un peu de marjolaine ou de thym.

  4. Poser le gigot, côté gras en haut, sur les pommes de terre comme dans la recette originale, ou bien (mieux), écarter un peu les pommes de terre et poser au centre la viande. Verser juste un filet d’huile d’olive puis enfourner pendant 40 minutes (la surface va colorer et les pommes de terre cuire).

  5. Retourner le gigot, laisser cuire 8 minutes environ puis le retourner et laisser cuire encore 4 minutes. La température à coeur doit être entre 60 (plus sur le rosé) et 70°C (à point).. les italiens arrivent jusqu’à 80°C aussi, comme pour les légumes ils aiment la viande bien cuite ;-). Le jus à coeur doit être doré si à point.

  6. Laisser reposer une dizaine de minutes, puis couper et servir avec les pommes de terre et encore un peu d’origan

Pistoletos de Pierre Gagnaire

Pierre GaganireLes pistoletos sont la version des frites du chef 3 étoiles Michelin Pierre Gagnaire. Les pistoletos sont cuits quand ils sont tendres à l’intérieur et croustillants à l’extérieur. Il ne faut pas trop faire chauffer l’huile pour que les épices ne brûlent pas.

800 g de pommes de terre à chair ferme
1/2 c à c de curcuma
1/20 c à c de romarin séché
1/2 c à c de paprika fumé
1 c à s de graines de coriandre
1 belle pincée de graines de cumin
1 pincée de grains de poivre noir
1 c à c de fleur de sel
20 cl d’huile de tournesol

Écraser les épices dans un petit bol ou un mortier. Éplucher les pommes de terre et les couper en grosses frites épaisses. Les mettre dans une casserole d’eau froide et porter à ébullition. Au premier bouillon égoutter les pommes de terre, les sécher et les frotter avec le mélange d’épices.
Faire chauffer l’huile de tournesol dans un wok, quand elle est chaude mettre les pommes de terre. Laisser cuire à feu moyen en les faisant sauter régulièrement. Les égoutter et parsemer de fleur de sel.

Pour une recherche de recette par ingrédients cliquer ICI , pour la liste complète des tags en bas du billet ( le nuage de tags dans la colonne de gauche étant réduit aux 30 tags les plus utilisés). Vous avez également à la fin de chaque billet avant les commentaires, les tags associés à la recette du jour.

Pommes de terre au four raganate

pommes-de-terre-au-four-raganate

 

Les pommes de terre raganate sont une recette typique de la Basilicate, région du sud de l’Italie. Le mot raganate vient du dialecte de la région et il est utilisé pour les préparations à la fois gratinées au four et contenant de l’origan.

 

  • Pommes de terre – 800 g
  • Oignons – 300 g
  • Tomates – 500 g
  • Huile d’olive vierge extra
  • Pain rassis
  • Origan
  • Sel
  • Pecorino râpé

Commencez par éplucher les pommes de terre, les tomates et les oignons, et coupez-les en lamelles assez fines, de la même épaisseur. Une fois tous les ingrédients coupés, préchauffez le four à 160°C et commencez à les disposer dans un plat à four. Pour ce faire, huilez le fond du plat et disposez une couche de pommes de terre, une d’oignons et une de tomates. Ajoutez de l’origan, de la chapelure de pain rassis et un filet d’huile d’olive. Salez et Poivrez.

Continuez la disposition en couches des ingrédients et terminez votre plat avec une couche de pommes de terre, de l’origan et du pain rassis. Avant de mettre au four, saupoudrez d’une bonne dose de Pecorino râpé. Faites cuire au four pendant 50 à 60 minutes. Servez chaud.

 

Parmentier de cougettes

parmentier de courgettes4 personnes
1,5kg de courgettes
600g de viande de bœuf hachée
2 pommes de terre
2 gousses d’ail
1 échalote
4 c à s d’huile d’olive
1 c à s de raisins secs(facultatif)
1 c à s de ras-el-hanout
persil plat frais
coriandre fraîche
sel
poivre du moulin

 

Lavez les courgettes

Coupez le bout des courgettes

Coupez-les en deux dans le sens de la longueur

A l’aide d’une cuillère,grattez l’intérieur pour en retirer toutes

les graines et coupez-les en gros morceaux

Épluchez et coupez en rondelles les pommes de terre

Lavez-les

Faites revenir les pommes de terre et les morceaux de courgettes

dans l’huile chaude avec un peu de sel et de poivre du moulin

CUISSON:15min

Mélangez de temps en temps

Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau

A l’aide d’un mixeur plongeant ou d’un presse purée ,

réduisez en purée

Vérifiez l’assaisonnement

Épluchez et hachez les gousses d’ail et l’échalote

Effeuillez et hachez les herbes

Mélangez la viande de bœuf hachée avec ces ingrédients,

les épices,les raisins secs,du sel et du poivre du moulin

Préchauffez le four à 190°C th 6

Répartissez cette préparation dans un grand plat à gratin

ou 4 ramequins

Couvrez de purée de courgettes

Laissez cuire 25min

Laissez le parmentier reposer quelques minutes

dans le four avant de servir