Gnocchi aux fanes de radis

radisles fanes bien fraîches d’une botte de radis
20 g d’amandes entières
20 g de comté fort, fraîchement râpé
2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
3 cuillerées à soupe d’eau
350 g de gnocchis de pommes de terre
1. Prélevez les feuilles de radis en retirant les grosses tiges. Lavez soigneusement les fanes de radis pour retirer les petits cailloux et les grains de sable.
2. Egouttez et mixez les fanes avec les amandes, le comté, l’huile et l’eau jusqu’à obtenir une pâte.
3. Faites cuire les gnocchis dans une grande casserole d’eau bouillante quelques minutes. Ils remontent quand ils sont cuits.
4. Egouttez les gnocchis et ajoutez la sauce pesto. Servez immédiatement.

Veau en cocotte

paleron boeuf en cocotte

  • 1 kg de tendrons de veau dégraissés
  • 150 g de chorizo
  • 2 tranches épaisses de pancetta (environ 150 g)
  • 200 g de champignons shiitaké
  • 6 carottes
  • 1 oignon
  • 6 c. à s. d’huile d’olive
  • 1,5 l de bouillon maison
  • 1 poignée d’olives de Kalamata dénoyautées
  • 1 petit piment
  • 1 feuille de laurier
  • 4 pincées de paprika
  • Sel et poivre

Retirez la peau du chorizo, coupez-le en tranches, la pancetta en lardons et le veau en gros morceaux.
Saupoudrez-les de sel, poivre et paprika.

Épluchez et ciselez l’oignon, épluchez et coupez les carottes en tronçons, les champignons en 2.
Faites réchauffer le bouillon dans une casserole.

Faites chauffer une grande cocotte, ajoutez l’huile d’olive puis les morceaux de veau. Faites-les dorer de toutes parts pendant 5 à 10 minutes puis ajoutez l’oignon, le chorizo et la pancetta. Laissez dorer encore 5 minutes puis versez le bouillon chaud à niveau. Ajoutez le laurier, le piment entier, couvrez et laissez cuire 1 h 30.

Ajoutez les légumes et les olives dans la cocotte, du sel, du poivre et poursuivez la cuisson encore 45 minutes à découvert si besoin pour faire réduire un peu le bouillon.
Servez avec des pâtes ou des pommes de terre vapeur

Pâte brisée complète au thym

thym125 g de farine blanche
125 g de farine complète
1 pincée de mélanges de graines (optionnel)
1 pincée de sel
60 ml d’huile d’olive
120 ml d’eau froide
1 c.a.c de thym frais

  1. Dans un saladier, mélangez les farines, les graines, le sel et le thym. Ajoutez-y l’huile d’olive que vous incorporez à la fourchette. Puis finissez par l’eau que vous mélangez elle aussi à la fourchette, pour finir à la main très rapidement quand elle devient compacte. Ne la pétrissez pas trop, arrêtez-vous quand elle forme une belle boule.
  2. Ajoutez-y l’huile d’olive que vous incorporez à la fourchette, puis l’eau de la même manière.
  3. Quand elle devient compacte, finissez de la travailler à la main. Ne la pétrissez pas trop, arrêtez-vous quand elle forme une belle boule.
  4. Placez la pâte sur un papier sulfurisé, saupoudrez-la d’un peu de farine et étalez-la assez vite pour ne pas trop la travailler.
  5. Disposez-la ensuite, avec son papier sulfurisé, dans son moule à tarte.
    Recouvrez-la d’un film alimentaire et placez-la au réfrigérateur pendant 30 minutes.
  6. Sortez la pâte au dernier moment, juste avant de la garnir et de la mettre au four. N’oubliez pas de la piquer à la fourchette avant d’y mettre quoi que ce soit pour ne pas qu’elle gonfle.
  7. Quelque soit la recette, cette pâte se cuit dans un four à 200° pendant minimum 20 minutes. Vous pouvez aussi la cuire seule, toujours à 200° pendant 20 minutes. Il m’arrive parfois de la précuire 5 min suivant les garniture que je mets dessus.

Gratin de poireaux au parmesan

parmesanpoireaux4-5 poireaux (600-700g)
1 gousse d’ail
20 g de beurre
1 cuil. à soupe d’huile d’olive
2 brins de thym frais
25 cl de crème liquide
80 g de parmesan râpé
Sel et poivre

①• Préchauffer le four à 200°C (th.6-7).

②• Préparer les poireaux : couper les extrémités, le pied et les feuilles vertes. Conserver le vert pour faire une soupe, des œufs cocotte ou parfumer un bouillon de cuisson. Couper les poireaux en rondelles assez épaisses. Les rincer abondamment sous l’eau et laisser égoutter.

③• Peler et couper finement la gousse d’ail.

④• Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive et le beurre. Ajouter l’ail et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit bien coloré. Ajouter les rondelles de poireau et effeuiller le thym. Bien mélanger. Laisser cuire pendant 10 à 15 minutes, le temps que les poireaux soient fondants. Saler et poivrer (saler très peu car le parmesan va s’en charger).

⑤• Verser la crème liquide et 60 g de parmesan râpé. Mélanger bien et déposer les poireaux à la crème dans un grand plat à gratin ou dans des ramequins individuels.
Parsemer le gratin du reste de parmesan râpé et enfourner pendant 10 à 15 minutes jusqu’à ce que le gratin soit bien doré.

Khachapuri (recette Georgienne)

Katchapuri500 g de farine
400 g de mozzarella
4 oeufs
150 ml de lait tiède
1 sachet de levure boulangère
3 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à soupe de sucre en poudre
1 c. à café de sel

Préchauffez le four à 200°C (th.6). Faites chauffer le lait dans une casserole. Mélangez le lait tiède, le sucre et la levure dans un saladier. Laissez reposer 10 min. Ajoutez petit à petit la farine, l’huile et le sel. Pétrissez la préparation jusqu’à obtenir une pâte élastique sans être collante. Rajoutez de l’eau si nécessaire. Couvrez le saladier et laissez lever la pâte dans un endroit chaud pendant 1h.

Une fois la pâte reposée, pétrissez-la à nouveau. Séparez la pâte en 4 boules distinctes. Versez de la farine sur votre plan de travail. À l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez chaque boule de pâte en cercle d’environ 5 mn. Repliez les bords de chaque extrémité de façon à former une barque ovale.

Coupez le fromage en petits morceaux. Déposez les bateaux formés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Garnissez-les chacun de fromage. Enfournez pendant 10 min.

À leur sortie du four, cassez un oeuf sur chaque kachapuri. Enfournez à nouveau pour 5 min en surveillant la cuisson. Veillez à ce que le jaune d’oeuf reste liquide. À l’aide d’une fourchette, percez le jaune d’oeuf et mélangez-le avec le fromage fondu. À déguster aussitôt chaud.

Presque un minestrone, au Comté

minestrone orge perléLe minestrone est une soupe traditionnelle en Italie, il en existe autant de variétés que de régions.  Alors pourquoi pas avec du Comté?

200 g de Comté taillé en petits dés
150 g d’orge perlé (préalablement trempé 1 heure dans de l’eau chaude)
1 quart de céleri-rave
3 carottes
1 poireau
1 branche de céleri
150 g de lardons
2 litres d’eau
Huile d’olive et beurre
Sel et noix de muscade

Peler les légumes, les laver et les couper en petits dés. Les faire revenir avec les lardons dans une cocotte, avec un peu d’huile d’olive et de beurre. Ajouter l’orge perlé égoutté, les 2 litres d’eau. Couvrir et laisser mijoter 1 heure sur le feu.
En fin de cuisson, ajouter les dés de Comté, saler et râper un peu de muscade. Servir bien chaud.

Lapin rôti miel moutarde

2018 miel pots1 lapin coupé en morceaux
3 cuillères à soupe de moutarde forte
2 cuillères à soupe de miel
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
20cl de bouillon de volaille maison
1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
1 cuillère à soupe d’estragon haché
Sel & poivre

Préchauffez le four à 240°C.

Dans un bol, mélangez le miel et l’huile d’olive, puis enduisez les morceaux de lapin de ce mélange, à la main ou au pinceau.

Salez, poivrez, et placez le lapin dans un plat à four ou des cassolettes individuelles. Ajoutez le bouillon et enfournez pour 20 minutes.
Baissez le four à 180°C, puis mélangez la moutarde avec le vinaigre balsamique.

Badigeonnez le lapin de ce mélange au pinceau, parsemez d’estragon et enfournez pour 10 minutes de plus en position haute.
Arrosez de jus et laissez cuire encore 10 minutes, en arrosant très régulièrement.

Pilons de poulet au four

pilons de poulet4 pilons de poulet
2 gousses d’ail émincées
4 c-a-soupe d’huile d’olive
1 c-a-c de paprika
1 c-a-c de cumin
sel, poivre
2 c-a-soupe de moutarde de Dijon
jus d’1/2 citron
Thym
pincée de cayenne
½ c-a-c de Gingembre

  1. Mélanger tous les ingrédients de la marinade.
  2. Rincer à l’eau courante les pilons de poulet, et bien les secher.
  3. Masser les pilons de poulet de cette marinade et mettre au frais au moins 2 heures.
  4. Préchauffer le four à 180 C (350 F), cuire les pilons de poulet jusqu’à obtenir une belle couleur sans oublier d’arroser du jus. Ajouter un peu d’eau au besoin.
  5. Retirer les pilons de poulet, déglacer le plat avec un peu d’eau et 1 c-a-soupe de moutarde.
  6. Servir le poulet en l’arrosant de son jus.

Ma ratatouille d’hiver

ratatouille_hiver

1 oignon
1 chou-rave
2 navets boule d’or
1 petite courge (buternut ou musquée)
1 petit cèleri rave
1 carotte jaune
1 fenouil avec les feuilles
4 gousses d’ail
2 brins de romarin
1 filet d’huile d’olive
Sel, poivre

Le principe est d’avoir autant de quantité en courge, carottes, céleri, chou-rave.

Faites chauffer une sauteuse avec l’huile d’olive. Mettez-y les oignons émincés gros et faites-les blondir dans l’huile chaude.

Pelez et taillez le chou-rave, le navet, le cèleri rave, la carotte jaune et la patate douce en cubes de taille similaire et faites-les revenir dans la sauteuse.
Ajoutez l’ail entières, le romarin, un filet d’huile d’olive.
Salez, poivrez, couvrez et laissez cuire sur un feu moyen doux environ 30 min (Attention, il ne faut pas que ça attache).

Une fois les légumes cuits (croquants et fondants), servez la ratatouille bien chaude.

Suppli al telefono (surprises au téléphone)

suppliLa recette des supplì au téléphone est originaire de la région du Latium et plus précisément de la ville de Rome.  Il s’agit de croquettes ovales servies en apéritif ou en entrée,  dans les pizzerias romaines. Les supplì au téléphone sont aussi consommés comme casse-croûte.

  • Riz – 300 g
  • Mozzarella – 150 g
  • Viande de veau hachée – 150 g
  • OIgnon – 1 demi
  • Foie de volaille – 60 g
  • Parmesan – 50 g
  • Beurre – 40 g
  • Chapelure
  • Vin rouge – 1 demi verre
  • Bouillon de viande – 1 l
  • Œufs – 4
  • Coulis de tomates – 300 g
  • Huile pour friture
  • Huile d’olive vierge extra
  • Sel
  • Poivre

Pour la préparation des supplì au téléphone, hachez grossièrement les foies de volaille et l’oignon. Dans une casserole, faites chauffer l’huile d’olive vierge extra, ajoutez l’oignon et faites-le dorer. Puis, ajoutez la viande hachée et, 5 minutes après, les foies de volaille. Faites revenir le tout, déglacez avec le vin et versez le coulis de tomates. Salez, poivrez et laissez mijoter à feu moyen jusqu’à ce que la sauce réduise et s’epaississe.

Une fois la sauce prête, versez le riz et procédez de la même façon que pour un risotto, en ajoutant une louche de bouillon après chaque absorption et en remuant continuellement jusqu’à ce que le riz soit cuit. Enfin, ajoutez le beurre et le parmesan, mélangez, versez les deux oeufs battus et mélangez à nouveau.

Versez le risotto dans un grand plat et laissez-le refroidir. Pendant ce temps, coupez la mozzarella en petits des ou en fines lamelles et mettez-les dans une passoire.
Une fois le riz froid, formez les croquettes et farcissez-les avec quelques morceaux de mozzarella. Puis, trempez-les successivement dans l’œuf battu et dans la chapelure, avant de les frire dans une grande quantité d’huile bien chaude (au moins 150ºC). Une fois bien dorés, déposez les supplì au téléphone sur du papier absorbant et servez-les bien chauds.