Galettes de brocoli et parmesan

galettes de brocoli.jpg(pour 6 galettes)
200g de brocoli
50g de farine
1 oeuf
50g de parmesan râpé
1 gousse d’ail
1 cc d’huile d’olive
sel, poivre

  1. Cuire le brocoli 7-8minutes dans une casserole d’eau bouillante puis passer sous l’eau froide et bien égoutter.
  2. Dans un saladier battre l’œuf en omelette et ajouter la gousse d’ail, préalablement pelée et hachée, ainsi que la farine, le parmesan, du sel et du poivre.
  3. Écraser le brocoli à la fourchette puis l’incorporer à la précédente préparation, bien mélanger pour homogénéiser le tout.
  4. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle anti-adhésive puis cuire les galettes en prélevant une bonne cuillère à soupe de la préparation à applatir avec le dos de la cuillère pour donner une forme ronde.
  5. Cuire 2-3minutes de chaque côté, les galettes doivent être légèrement dorées.

Pintade aux citrons confits

pintade aux citrons confits.jpg1 pintade fermière (de préférence de chez Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir)
4 citrons confits (en bocal)
800 g de pommes de terre à chair ferme
3 oignons
20 cl de vin blanc sec
1 tablette de bouillon de volaille
2 cuil. à soupe d’huile
30 g de beurre
1 bouquet garni
300 g de farine
sel, poivre

1. Pelez et émincez les oignons. Pelez les pommes de terre, coupez-les en tranches épaisses. Égouttez les citrons et coupez-les en quartiers.

2. Préchauffez le four à 180° (th 6). Faites chauffer l’huile et le beurre dans une grande cocotte et mettez-y la pintade à dorer.

3. Retirez-la de la cocotte et mettez les oignons à la place. Faites fondre en remuant 5 min à feu doux.

4. Remettez ensuite la pintade ainsi que les pommes de terre et les citrons tout autour. Ajoutez le bouquet garni, la tablette de bouillon émiettée, sel et poivre. Versez le vin et environ 40 cl d’eau bouillante (le liquide doit être à mi-hauteur de la cocotte).

5. Préparez une pâte à luter en mélangeant la farine avec un peu d’eau. Façonnez-la en un boudin. Posez-le à cheval sur le rebord de la cocotte. Mettez le couvercle et appuyez un peu pour bien le sceller.

6. Baissez le four à 150° (th 5) et enfournez pour 1 h 30. Cassez la pâte à table.

Galettes de courge spaghetti

courge spaghetti1 kg chair de courge spaghetti
70 g de fromage frais
100 g farine de blé t80
4 oeufs
20 g moutarde à l’ail des ours
sel
poivre

Préchauffez le four à 200°C.

Coupez en deux la courge spaghetti, enlevez les pépins avec une cuillère à soupe. Puis disposez les moitiés dans un plat sur le côté peau. Versez un peu d’huile d’olive sur le chair et recouvrez de papier d’aluminium. Laissez cuire pendant 40 minutes.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson, versez dans un récipient les oeufs, la farine, la moutarde et le fromage. Puis assaisonnez selon vos goûts avec du sel et du poivre. Mélangez.

Grattez la chair de la courge à la fourchette et versez-la dans le récipient. Mélangez pour que la garniture enveloppe bien la courge.

Versez un peu d’huile dans une crêpière, puis versez l’équivalent à chaque fois d’une bonne cuillère à soupe de préparation. Enfin étalez-la avec le dos de la cuillère. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement de la préparation.

Dégustez ces galettes pour accompagner viandes et poissons.
Astuce
Si vous n’avez pas de moutarde à l’ail des ours, ajoutez de la moutarde douce avec de la poudre d’ail des ours (en épicerie bio). Ou avec de la poudre d’ail.

Quetsches en crumble

crumble-quetsches.jpg

500 g de quetsches
50 g de beurre
50 g de sucre
50 g de farine
50 g de poudre d’amandes
6 CS de sucre
1 cc de cannelle

 

 

Préchauffer le four à 200°C (th.7). Dénoyauter les quetsches et les couper en deux. Dans un plat beurré, disposer les quetsches, l’intérieur du fruit vers le haut.

Mélanger les 6 CS de sucre ainsi que la cannelle et saupoudrer le mélange sur les quetsches.

Dans un saladier, mettre le beurre en morceaux, les 50gr de sucre, la farine et la poudre d’amandes. Malaxer le tout du bout des doigts pour obtenir une pâte sableuse. Émietter cette pâte sur le dessus des quetsches et enfourner durant 15-20 minutes.

Scarpaccia de courgettes

scarpaccia.jpg

1 courgette (250 g)
1 œuf
40 g de farine
10 cl de lait
20 g de parmesan (ou +)
1 oignon blanc
4 feuilles de basilic
sel et poivre
1 filet d’huile d’olive

 

« scarpaccia » en italien signifie vielle chaussure. Pourquoi avoir donné ce nom à une recette, peut-être parce que la scarpaccia doit être fine et gondolée comme la semelle d’une chaussure usagée

Préchauffez votre four à 200°C.

Lavez et coupez les extrémités de la courgette. Coupez-la en fines rondelles. Épluchez et ciselez finement l’oignon blanc.

Dans un saladier, fouettez l’œuf avec la farine.
Délayez avec le lait puis ajoutez le parmesan et le basilic déchiré simplement à la main. Salez et poivrez et ajoutez les courgettes. Mélangez le tout.

Garnissez votre moule avec une feuille de papier sulfurisé et huilez-le légèrement.

Étalez régulièrement le mélange, versez un filet d’huile et enfournez pour environ 35 minutes, votre scrapaccia doit être bien dorée.

 

 

 

 

Cuisses de poulet fermier, sauce à la diable

cuisses poulet sauce diable.jpg4 cuisses de poulet fermier (de préférence celui d’Yvon, de la Ferme de l’Abreuvoir)
12 tranches de poitrine fumée
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 kg de tomates (ou, hors saison, une boîte de tomates pelées)
3 cuillères à soupe de concentré de tomates
2 cubes de bouillon de volaille
10 cl de vinaigre
3 échalotes
1 gousse d’ail
50 g de farine
50 g de beurre
1 cuillerée à soupe de sauce Worcestershire
Tabasco (quelques gouttes)
1 bouquet garni
Sel
Poivre du moulin

Préparation de la sauce diable : diluer les tablettes de bouillon de volaille dans 50 cl d’eau bouillante et laisser refroidir. Y ajouter le concentré de tomate. Émincer 3 échalotes et les faire revenir à la sauteuse dans du beurre. Verser dessus la farine en pluie fine et mélanger à feu moyen. Laisser cuire 2 à 3 min à feu doux. Mettre le vinaigre dans la sauteuse en mélangeant bien, puis verser le bouillon à la tomate.
Porter à ébullition. Ajouter alors les tomates coupées en morceaux, ainsi que l’ail pressé et le bouquet garni.
Saler et poivrer.
Porter à ébullition et laisser réduire à découvert pendant 30 min environ.
Retirer le bouquet garni de la sauce et la mixer. La remettre sur feu doux. Ajouter la sauce
Worcestershire et le Tabasco.
Huiler, saler et poivrer la viande. L’envelopper ensuite avec les tranches de poitrine fumée et les maintenir avec de la ficelle de cuisine.
Mettre une poêle à chauffer et y faire revenir les cuisses de poulet bardées à feu vif au départ pour les saisir et les colorer, avant de les laisser cuire à feu moyen pendant 25 à 30 min.

Moussaka

moussaka.jpg2 belles aubergines
1 oignon
1 gousse d’ail
700 g d’épaule d’agneau hachée (de préférence de chez Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir)
1 boîte tomates pelées et concassées (400 g)
40 g de beurre
30 g de farine
30 cl de lait
1 jaune d’oeuf
30 g de gruyère râpé
noix de muscade
huile d’olive
sel, poivre

1. Lavez les aubergines et coupez-les en lamelles dans le sens de la longueur. Faites-les revenir dans un peu d’huile.
2. Pelez et émincez l’oignon. Hachez l’ail. Faites-les revenir dans un peu d’huile. Ajoutez la viande hachée et salez. Laissez revenir quelques minutes puis ajoutez la boîte de tomates. Laissez cuire 15 min.
3. Pendant ce temps, faites fondre le beurre dans une casserole. Ajoutez la farine et remuez bien avec un fouet. Ajoutez peu à peu le lait sans cesser de mélanger. Salez et poivrez cette béchamel. Hors du feu, ajoutez le jaune d’oeuf, une pincée de muscade et le fromage râpé.
4. Préchauffez le four à 200°C. Dans un plat à gratin huilé, répartissez des lamelles d’aubergines et l’agneau haché en couches successives. Terminez par la béchamel.
5. Faites cuire 30 min. Servez chaud, dans le plat de cuisson.

Gnocchi à la betterave d’Alyssa

gnocchi betteraves600g de pommes de terre
2 betteraves rouges cuites
1 oeuf
180 g de farine
2 cs d’huiles d’olive
100 g de parmesan (de préférence celui de Tytire, nos amis partenaires)
2/3 branches de sauge
Sel
poivre

Pelez puis coupez grossièrement les pommes de terre. Cuisez-les à l’eau salée pendant 20 minutes. Réduisez-les en purée à l’aide d’un presse-purée, ajouter l’oeufs, puis la betterave cuite.
Dans un saladier, mélangez les purées de pommes de terre et betteraves avec la farine. N’hésitez pas à ajuster la quantité de farine pour obtenir une pâte ni trop sèche ni trop collante.
Façonnez à la main de petits boudins réguliers puis détaillez des tronçons de pâte d’environ 2 cm.
Portez un grand volume d’eau salée à ébullition, ajoutez-y l’huile d’olive et les feuilles de sauge, cuisez les gnocchis pendant 2 minutes environ. Ils sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface.

Servir saupoudré de parmesan avec les feuilles de sauges ciselées et un filet d’huile d’olive.

 

Lapin à la bière

lapin à la bière1 Lapin de 1,5 kg coupé en morceaux (de préférence de chez Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir)
2 Oignons
300 g de champignons de Paris
1 cube de bouillon de volaille
2 c. à soupe de farine
33 cl de bière brune
30 gr de beurre
1 bouquet garni
1 c. à soupe de moutarde à l’ancienne
2 c. à soupe de gelée de groseilles
Sel et poivre

Dans une cocotte, faites fondre la margarine et faites dorer les morceaux de lapin sur toutes les faces. Enlevez la viande et réservez.

 

Préparez un bouillon en amenant a ébullition 20 cl d’eau avec le cube de bouillon de volaille.

 

Pelez et émincez les oignons. Nettoyez les champignons et coupez-les en lamelles. Dans la cocotte ayant servi a la cuisson de la viande, faites revenir les oignons et les champignons pendant quelques minutes.

 

Lorsque les oignons sont tendres, saupoudrez de farine, puis versez le bouillon de volaille tout en mélangeant. Faites épaissir pendant quelques minutes à feu doux.

 

Ajoutez alors la bière et le bouquet garni ainsi que la moutarde et la gelée de groseille. Remettez les morceaux de lapin dans la cocotte, salez et poivrez. Faites cuire à feu doux etàa couvert pendant 1 h 30. Servez accompagné de pâtes fraiches ou de pommes vapeur.

Beignet de feuilles de sauge

beignets-a-la-sauge.jpg

  • Sauge – 40 Feuilles fraîches entières
  • Farine – 70 g
  • Œuf – 1
  • Lait – 1 verre
  • Huile pour friture
  • Sel

La première étape pour la réalisation de cette recette est la préparation de la pâte. Séparez le jaune et le blanc de l’œuf, en gardant ce dernier de côté. Dans un saladier, mélangez le jaune d’œuf, la farine et le lait, pour obtenir une pâte fluide mais assez dense. Laisser reposer pendant une heure.

Une fois le temps écoulé, montez le blanc de l’œuf en neige et mélangez-le délicatement à la pâte à frire. Remuez du bas vers le haut, afin d’éviter que le blanc d’œuf ne retourne. Ensuite, faites chauffer une bonne quantité d’huile dans une grande poêle. Plongez chaque feuille de sauge dans la pâte, puis dans l’huile chaude, jusqu’à ce que le beignet soit bien doré.

Une fois cuits, déposez les beignets à la sauge sur du papier absorbant, salez immédiatement et servez bien chaud.