Soupe au chou frisé de Valérie

chou vert frisé1 chou frisé
4 pommes de terre
2 carottes
1 oignon
2 gousses d’ail,
100g de lardons
du fromage râpé
3 clous de girofle
1 feuille de laurier
2 cuillères à soupe d’huile
sel et poivre.

Préparation : Faire revenir l’oignon et l’ail dans l’huile de tournesol, ajouter les lardons et faire cuire à feu vif durant 5mn. Ajouter les carottes et les pommes de terre coupées en dés et poursuivre la cuisson à feu assez vif durant 10mn. Ajouter 2L d’eau, les clous de girofle, 1 feuille de laurier, saler, poivrer, porter à ébullition et faire cuire à petits bouillons durant 15mn. Ajouter le chou émincé et prolonger la cuisson à feu doux durant 30mn.
Servir cette soupe bien chaude, parsemée de fromage râpé.

Publicités

Ratatouille d’hiver

ratatouille_hiver.jpg1 potimarron
6 carottes
300g de champignons de Paris
6 gousses d’ail
2 oignons rouges
herbes de Provence
un filet d’huile d’olive
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
sel
poivre

Préchauffer le four à 200°c à chaleur tournante.

Peler et découper tous les légumes en gros quartiers.

Couper la partie terreuse du pied des champignons et les nettoyer.

Dans un grand plat à four, mettre carottes, potimarron, champignons, oignons, gousses d’ail entières.

Saler, poivrer et arroser le tout d’un filet d’huile d’olive, d’herbes de Provence et de vinaigre balsamique.

Enfourner pendant 30 minutes à 200°c puis abaisser la température du four à 120°c et passer le en chaleur classique.

Laisser cuire 1h30 à cette température puis 1h à 150°c en remuant de temps en temps.

C’est prêt et c’est divin.

Paleron de bœuf en cocotte

paleron boeuf en cocottePour 4 à 6 personnes
. 1,3 à 1,5 kg de paleron de bœuf de Mélanie Railhet
. 3 petits oignons
. 2 gousses d’ail
. 4 carottes
. 3 tranches épaisses de poitrine fumée (200 g)
. 1 petit verre de vin blanc
. 2 l de bouillon de poule maison
. 4 c. à s. d’huile d’olive
. 2 feuilles de laurier
. 3 c. à s. de graines odorantes : coriandre, cumin, baies roses, poivre, fenouil, carvi…
. Sel et poivre

Concassez les épices dans un mortier ou un petit mixeur.
Épluchez les oignons et l’ail. Ciselez-les.
Épluchez les carottes et coupez-les en tronçons
Faites chauffer le bouillon de poule.

Faites chauffer la cocotte sur feu vif, ajoutez l’huile puis le gros morceau de paleron. Ajoutez les oignons et les tranches de poitrine fumée entières. Faites dorer le tout 10 minutes en retournant la viande plusieurs fois.
Ajoutez les épices, le laurier et l’ail. Laissez cuire 5 minutes puis versez le vin blanc. Laissez-le s’évaporer un peu avant d’ajouter le bouillon de poule chaud. Il doit arriver aux 2/3 de la viande.
Couvrez et faites cuire à feu doux pendant 2 h 30 en retournant la viande plusieurs fois.

Ajoutez les carottes et poursuivez la cuisson encore 1 heure.
Piquez la viande avec une fourchette, elle doit pouvoir s’enfoncer facilement et effilocher le paleron sans résistance.

Préparez une bonne purée avec beurre salé et crème fraîche et servez avec le paleron et la sauce bien chaude.

Purée de carottes à l’ail et à l’orange

CAROTTE ORANGE500 g de carottes
1 cuillère à soupe de sucre semoule
Une noix de beurre doux
Un petit bouquet garni d’herbes fraîches (persil, thym, romarin et laurier)
1 orange, non pelée et détaillée en quartiers
4 à 5 gousses d’ail, épluchées et entières
1 pincée de cumin en poudre
Sel fin
Poivre noir du moulin

Nettoyer les herbes fraîches puis les empaqueter dans le carré de mousseline pour en faire un bouquet garni. Refermer celui-ci à l’aide de la ficelle.

Laver puis peler les carottes à l’aide de l’économe.

Porter un grand volume d’eau légèrement salée à ébullition puis y faire cuire les carottes pendant environ 10 mn, en y ajoutant les gousses d’ail entières, l’orange (non pelée) détaillée en quartiers, le bouquet garni et la pincée de cumin en poudre.

En fin de cuisson, égoutter les carottes et les gousses d’ail. Conserver un quartier d’orange également égoutté.

Mélanger dans un bol les ingrédients égouttés, en y ajoutant la noix de beurre, le sucre, du sel et du poivre moulu.

Mélanger puis passer la préparation au moulin à légumes ou au presse-purée ; jusqu’à l’obtention d’une purée homogène.

Ajuster l’assaisonnement, si nécessaire, en ajoutant sel et poivre moulu.

Bien mélanger, puis servir aussitôt.

Céleri-rave aux oignons et aux tomates

CELERI RAVE1 gros céleri rave
8 tomates
2 gros oignons blancs
1 gousse d’ail
25 cl de fond de volaille
25 g de beurre doux
Le jus d’un ½ citron
1 branche de thym
4 cornichons au vinaigre
Sel
Poivre noir du moulin

 

  • Préchauffer le four à 60 °C.
  • Nettoyer puis peler le céleri-rave, puis détailler sa chair en rondelles égales d’environ 1 cm d’épaisseur.
  • Porter 1 litre d’eau salée et additionnée du jus de citron à ébullition puis y plonger les rondelles de céleri-rave pour une cuisson d’environ 10 mn ; pour les cuire mais en les maintenant fermes à cœur.
  • Egoutter en fin de cuisson, sécher puis réserver les rondelles de céleri-rave entre deux assiettes creuses au four tiède à 60 °C.
  • Plonger ensuite les tomates pendant 30 secondes dans une casserole d’eau bouillante puis les peler, les couper en quartiers et les épépiner soigneusement. Réserver.
  • Eplucher puis émincer finement les oignons et la gousse d’ail.
  • Faire fondre le beurre dans une poêle antiadhésive à feu moyen puis y faire blondir l’ail et l’oignon, en remuant.
  • Incorporer ensuite à la poêle les quartiers de tomates, sel, poivre moulu et la branche de thym.
  • Laisser cuire quelques minutes, en remuant bien.
  • Ajouter le fond de volaille, en continuant à bien mélanger.
  • Retirer la poêle du feu et réserver.
  • Egoutter les cornichons puis les détailler en petits dés. Incorporer ceux-ci à la poêle.
  • Ajuster l’assaisonnement si nécessaire en ajoutant sel et poivre moulu.
  • Bien mélanger et réserver hors feu, en laissant tiédir.
  • Retirer la branche de thym juste avant de servir.

Présentation :

  • Répartir les rondelles de céleri-rave tièdes dans des assiettes de service.
  • Les napper avec le coulis de tomates et d’oignons également tiède, et servir aussitôt, accompagné de quelques belles tranches de pain frais.

Filet mignon de porc, légumes d’automne

filet mignon de porc automnePour 6 personnes

. 2 filets mignon de porc (de préférence celui de notre éleveur)
. 500 g de patate douce
. 500 g de potimarron

Marinade :
. 6 c. à s. d’huile d’olive
. 2 c. à s. de ketchup artisanal
. 2 c. à s. de moutarde forte
. 2 c. à s. de sauce soja bio
. 2 c. à s. de miel
. 2 c. à s. de vinaigre de vin
. 2 cm de gingembre
. 2 gousses d’ail
. Sel et poivre

Épluchez l’ail et le gingembre puis râpez-les finement.
Assemblez tous les ingrédients dans un plat assez grand pour accueillir les filets et les légumes, mélangez et c’est fait.

Allongez les filets dans la sauce et enrobez-les bien dessus dessous comme des petits cochons qui se rouleraient dans la gadoue. Filmez le plat et laissez-le plusieurs heures au frais voire toute une nuit.

Préchauffez le four à 200 °C.
Épluchez les patates douces puis coupez-les en tranches assez fines.
Coupez le potimarron de la même façon.
Récupérez la marinade dans un bol puis ajoutez les tranches de légumes autour des filets mignons. Enrobez-les de sauce puis enfournez le plat pour 45 minutes de cuisson.
Badigeonnez de marinade régulièrement puis servez bien chaud.

Purée céleri boule et poireaux

celeri rave en terre

1 petit céleri boule (ou rave)
1 oignon
1 blanc de poireau
1 cube de bouillon volaille
10cl de crème liquide
3 gousses d’ail
2 cc d’huile d’olive

Pelez l’oignon, le céleri et lavez le poireau.
Coupez les en cubes et faites les cuire dans le bouillon pendant 30 min. Pendant ce temps, épluchez l’ail et émincez le finement. Le faire dorer dans l’huile et égouttez sur du papier absorbant.
Mixez les légumes avec la crème, salez, poivrez et maintenez au chaud.

 

Gnocchi de potimarron

POTIMARRON

1 potimarron
• de 250 à 350g de farine en fonction de la taille du potimarron
• 1 œuf
• 50g de parmesan
• noix de muscade
• tamari ou sel
• 4 feuilles de chou kale
• 2 belles échalotes
• 1 gousse d’ail
• 1 cube de bouillon
• huile d’olive
• beurre

Couper le potimarron en 4, égrainer et passer au four à 180 degrés
Passer les morceaux au mixer jusqu’à obtention d’une belle purée.
Réserver et laisser refroidir.
Dans un bol, verser la purée refroidie, l’œuf, une grosse pincée de muscade (plus si vous aimez que le goût soit prononcé), le tamari ou le sel (à discrétion), le parmesan.
Pétrir au robot ou à la main.
Ajouter peu à peu la farine jusqu’à obtention d’une pâte qui se tient mais qui reste un peu collante.
Laisser reposer une heure.
En attendant, émincer le chou kale en enlevant les côtes.
Le faire blanchir quelques minutes à l’eau bouillante.
Émincer les échalotes, l’ail, et les faire revenir dans une poêle chaude huilée.
Ajouter le chou.
Faire revenir quelques minutes à feu moyen puis quelques minutes à feu doux, en recouvrant.
Quand la pâte a reposé, faire bouillir 2 litres d’eau avec le cube de bouillon.
À côté, quelques minutes après, faire revenir de l’huile et du beurre dans une poêle.
Réaliser des petites quenelles de pâte entre deux cuillères, à plonger dans l’eau.
Quand les gnocchis remontent, c’est qu’ils sont cuits. Les sortir de l’eau avec une écumoire et les poser dans la poêle chaude.
Faire rissoler en les tournant jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
Servir avec la poêlée et saupoudrés de parmesan

Poulet au curcuma

  • poulet curcuma.jpg
  • 4 blancs de poulet
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à café de curcuma
  • sel, poivre

 

 

  1. Coupez vos blancs de poulet en fines lanières.
  2. Pelez l’oignon et l’ail, puis hachez-les finement.
  3. Faites chauffer l’huile d’olive dans une grande poêle et faites-y revenir l’oignon 2 à 3 minutes.
  4. Ajoutez le poulet, l’ail pressé, le curcuma, du sel et du poivre. Laissez cuire pendant 10 minutes en remuant de temps en temps.
  5. Servez bien chaud accompagné de riz ou de quinoa.

Aubergines farcies à l’agneau

aubergines2 aubergines
600gr d’épaule d’agneau
1 poivron jaune
2 échalotes
2 gousses d’ail
3 cuillères à soupe de persil plat
1 pincée de cumin en poudre
5cl de vin blanc sec
10 cl de fond de veau
100gr de comté en lamelles
huile d’olive, sel, poivre du moulin

Coupez les aubergines en deux, évidez-les et gardez la chair.
Huilez les aubergines, les déposer dans une sauteuse bien chaude, les laisser cuire 10 mn pour qu’elles prennent une belle couleur tout en restant légèrement fermes. les retirer de la sauteuse et les réserver.
Dans un saladier, assaisonnez l’agneau coupé en petits morceaux, avec sel, poivre et cumin.
Dans la sauteuse bien chaude, faire revenir 5 mn, le poivron coupé en petits morceaux, la pulpe d’aubergines, les échalotes émincées et l’ail haché.
Ajoutez l’agneau et laissez cuire 5 mn en remuant de temps en temps, déglacez avec le vin blanc et le fond de veau, laissez réduire 5mn, ajoutez le persil ciselé.

Farcir les aubergines avec le mélange ci-dessus, et recouvrez des lamelles de comté.
Remettre le tout dans la sauteuse, couvrir et Laissez cuire 5 mn.

Servir bien chaud.