Le panier du 10 décembre 2018

radis misato

1 botte de carottes jaunes
1 botte de radis red meat
500gr d’oignons jaunes
750gr de panais
750gr de pommes de terre Dita
200gr de mâche à petites feuilles

 

Vous pouvez encore réserver votre volaille pour les fêtes (livraison le vendredi 21/12)
Une douceur, des chocolats… C’est ici que ça se passe!

Bon weekend.
A bientôt

Pascale
0621046886

Publicités

Bientôt les fêtes!

Et voilà, décembre vient de commencer.

Ce mois-ci la tradition veut que nous gâtions nos proches, pourquoi ne pas offrir des produits de nos maraîchers?
Valérie et Alan proposent des coffrets gourmands:
Douceurs du jardin: confiture de fraises, sirops des 4 fruits rouges, jus de pommes, jus de tomates
Plaisirs des tomates: jus de tomates, confiture de tomates vertes et orange, soupe de tomates, caviar de courgettes et tomates
Colonne de plaisirs: confiture de quatre fruits rouges, coulis de tomates, confiture de tomates vertes et orange.

Le tout à des prix raisonnables et dans un emballage cadeau.

Pour commander, c’est ICI que ça se passe, ou lors de votre passage à l’AMAP.

A bientôt.

Pascale

 

Pourquoi adhérer dans une AMAP?

AMAP: Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne

En adhérant à une AMAP, vous serez certains de la provenance des produits proposés. Vous connaitrez les producteurs. Vous saurez comment légumes et fruits ont poussés, comment es bovins ou volailles ont été élevés l.

Mais SURTOUT, au lieu d’engraisser les actionnaires de multinationales géantes, qui ne vous connaissent pas, et ne tiennent pas compte de vos avis, vous permettez à de petits producteurs de vivre de leur métier.

Ces producteurs que vous connaissez, qui tiennent compte de vos avis, qui vous expliquent pourquoi il n’y a plus de tomate, de haricots et autres courgette, qui sont capables de vous dire de quelle espèce est le fruit, le légume, la volaille que vous avez acheté. Ce boulanger qui peut vous dire l’histoire de ses pains, de ses farines ou de son levain.

Ces producteurs, souvent ne vivent que par des AMAP, quelques points de dépôts, quelques marchés des producteurs.
En achetant leurs produits, vous permettez à une mère, un père, d’élever ses enfants, de rembourser ses crédits bancaires, de payer (en les déclarant) ses salariés.

En fin de compte, vous permettez à quelqu’un que vous connaissez, de vivre de son métier.

Partout, les publicités des supermarchés proposent des produits (bio ou pas), venant d’autres pays, mais conditionnés en Europe, voire en France, plus ou moins chers… Posons-nous la question de la vraie valeur des choses: ces pommes de terre qui sont vendues 1€/kg. Si ont ajoute les taxes et autres transports, que reste-t-il pour le petit producteur, si ce n’est que quelques centimes?

Il est sans doute difficile de se passer de café, de thé ou de chocolat, qui, jusqu’à nouvel ordre, ne poussent pas en métropole. Mais quand ont peut voir des salades en provenance du Portugal, des pommes de terre d’Espagne, alors que nous avons les mêmes produits en France…

De consommateur à consommacteur, il n’y a qu’un pas. Pas que vous pouvez franchir en adhérant au système des AMAP.

 

Soupe de butternut et poireau

butternut entiers

  • 600 grammes de butternut coupé en cubes,
  • 1 blanc de poireau,
  • 1 oignon émincé,
  • 1,5 litre de bouillon de légumes,
  • 2 cuillères à soupe d’amandes effilées,
  • 1 pincée de paprika

Mettre dans un faitout les cubes de butternut, le blanc de poireau coupé en tronçons, l’oignon émincé.

Ajouter le bouillon de légumes, saler et faire cuire pendant 45 minutes à feu moyen.

Faire griller les amandes effilées dans une poêle.

Mixer et servir chaud. Si vous aimez, vous pouvez mettre une pincée de paprika dans chaque assiette et  des amandes effilées.

Appel aux dons

cabas sourireBonjour,
Vous avez, peut-être, sans doute même, un sac-cabas, inutilisé, qui s’ennuie ferme dans son coin.
Soyez sympa avec lui: libérez-le, permettez-lui de faire (de nouveau) la rencontre des légumes de votre AMAP, vous verrez, il sera tout guilleret, fier d’être utile, à vous, à d’autres, et lorsqu’il aura fini ses aller-retours d’un(e) adhérent(e) à un(e) autre, il vous reviendra, enrichit d’une expérience palpitante!
Sans la générosité des uns et des autres, vous seriez obligé de repartir, vos légumes dans les bras, ce qui n’est pas toujours évident, ni très pratique.

Merci

Bien cordialement.

Pascale

Purée de rutabaga

rutabagas5 rutabagas
3 pommes de terre
5 cl de crème fraîche liquide
25cl de lait
herbes aromatiques
sel, poivre

Prenez vos rutabagas, lavez-les et épluchez les. Puis coupez-les en morceaux. Faites de même avec vos pommes de terre.

Dans une grande casserole, mettez de l’eau à bouillir à feu moyen. Une fois que celle-ci est à ébullition, mettez vos rutabagas et vos pommes de terre dans cette même casserole et laissez cuire pendant environ 35min (plus ou moins, il faut que les légumes soient mous de manière à pouvoir les écraser facilement en purée).

Une fois que vos légumes sont cuits, sortez-les de l’eau et égouttez-les bien. Puis remettez-les dans la grande casserole que vous aurez vidée de son eau de cuisson. Mixez le tout jusqu’à l’obtention de la texture souhaitée (une purée bien lisse ou une purée rustique avec des morceaux de pommes de terre de rutabaga selon les goûts).

Dans une seconde casserole, faites chauffer à feu doux le lait, la crème fraîche liquide et assaisonnez avec le sel et le poivre. Mélangez bien et laissez chauffez pendant 2-3 min sans aller jusqu’à ébullition, il s’agit simplement de réchauffer votre mélange lait et crème afin de ne pas avoir de réaction lorsque vous le verserez sur vos légumes mixés, ce qui peut résulter en une purée de rutabagas élastique.

Versez votre mélange lait et crème chaud sur les légumes mixés petit à petit jusqu’à avoir la texture souhaitée et mélangez bien jusqu’à ce qu’il soit parfaitement incorporé.

Enfin, agrémentez purée de rutabagas d’herbes selon vos goûts (persil ou ciboulette) et rectifier son assaisonnement si nécessaire.

 

 

Chou vert braisé

chou vert braisé

1 chou vert frisé
150 de lardons
150gr d’oignons

 

 

Diviser le chou nettoyé de ses grosses feuilles vertes abîmées puis selon la grosseur, fendre en suivant le trognon en deux, trois ou plus si affinités

Plonger dans l’eau bouillante salée et pour obtenir une cuisson plus rapide et obtenir de surcroît un végétal vert et moelleux, une cuiller à café de bicarbonate de soude. 

Contenir avec un petit couvercle les quartiers du chou qui remontent inéluctablement à la surface.

Rincer à l’eau froide après quelques minutes de cuisson. C’est hallucinant comme le blanchiment est rapide sur le chou vert.

Faire suer les carottes et les oignons, le thym, ajouter les quartiers de chou. Contenir avec un couvercle.

Couvrir avec un deuxième couvercle et cuire à feu trés doux jusqu’à ce que le couteau puisse passer dans les côtes du chou avec facilité et sans que les feuilles ne soient désagrégées. Cela implique une surveillance bienveillante.

Après cuisson égoutter et éliminer les côtes du chou. Découper les quartiers du chou en plusieurs parts.  Presser entre les mains pour éliminer l’excédent d’eau. Le chou est maintenant prêt à être consommé ou à farcir une volaille

 

 

Soupe au chou frisé de Valérie

chou vert frisé1 chou frisé
4 pommes de terre
2 carottes
1 oignon
2 gousses d’ail,
100g de lardons
du fromage râpé
3 clous de girofle
1 feuille de laurier
2 cuillères à soupe d’huile
sel et poivre.

Préparation : Faire revenir l’oignon et l’ail dans l’huile de tournesol, ajouter les lardons et faire cuire à feu vif durant 5mn. Ajouter les carottes et les pommes de terre coupées en dés et poursuivre la cuisson à feu assez vif durant 10mn. Ajouter 2L d’eau, les clous de girofle, 1 feuille de laurier, saler, poivrer, porter à ébullition et faire cuire à petits bouillons durant 15mn. Ajouter le chou émincé et prolonger la cuisson à feu doux durant 30mn.
Servir cette soupe bien chaude, parsemée de fromage râpé.

Gâteau pommes, noisettes et chocolat

gâteau pommes noisettes.jpg2 gros œufs
100 g de sucre roux
200 g de farine
150 g de yaourt grec
150gr de chocolat
1/2 sachet de levure
125 g de beurre demi-sel
125 g de noisettes entières
480 gr de pommes de chez Valérie des Plaisirs du Jardin
1 c. à c. rase de cannelle
3
à 4 c de lait
 

Faites fondre le beurre et laissez-le refroidir un peu.
Fouettez les œufs avec le sucre puis ajoutez le yaourt et le beurre, mélangez puis ajoutez la farine et la levure tamisées ensemble.

Râpez les pommes avec leur peau car elles sont bio en tournant autour du trognon.
Torréfiez les noisettes entières dans une poêle pendant 3 à 5 minutes en mélangeant plusieurs fois puis mixez-les grossièrement.
Ajoutez les pommes à la pâte, la cannelle et la moitié des noisettes. Mélangez.

Préchauffez le four à 180 °C.
Beurrez un moule à manqué de 24 cm de diamètre.
Versez la pâte dans le moule, saupoudrez de sucre et enfournez pour 45 minutes.
Faites fondre le chocolat avec le beurre et le lait.
Démoulez le gâteau sur une grille, laissez-le refroidir un peu puis versez du chocolat sur le dessus et le restant des noisettes. Servez-le encore tiède pour plus de plaisir…