Tarte aux carottes râpées, cumin et comté

carottes halloween1 pâte brisée
500 gr de carottes
2 échalotes
1 gousse d’ail
2 càs d’huile d’olive, de noisette ou d’argan
4 œufs entiers
150 gr de crème fraîche épaisse ou liquide
50 gr de comté râpé + une petite poignée pour gratiner le dessus de la tarte
1 càc de cumin
1 càs de graines de tournesol (facultatif)
sel, poivre

Allumer le four à 180°.
Éplucher les carottes, l’ail et les échalotes.
Les râper avec une râpe à gros trous.
Hacher l’ail et émincer les échalotes.
Mettre l’huile dans une poêle avec les échalotes, les carottes et l’ail.
Saler, poivrer et assaisonner avec le cumin.
Faire cuire à feu doux pendant une vingtaine de minutes en remuant de temps à autres pour une cuisson uniforme.
Étaler la pâte et foncer un moule à tarte préalablement beurré ou recouvert d’un papier sulfurisé.

Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et enfourner pour une dizaine de minutes.

Préparer l’appareil de la tarte:
Casser les œufs entiers et les battre en omelette.
Saler et poivrer, ajouter la crème fraîche et le comté râpé.
Bien battre le tout.
Une fois que les carottes et la pâte sont précuites, répartir les carottes sur la pâte, verser l’appareil aux œufs par dessus, parsemer d’un peu de comté et éventuellement d’une cuillère à soupe de graines de tournesol et enfourner pour 20 mn.

Dahl de lentilles corail et butternut

dahl lentilles corail butternut

  • 1 kg de butternut
  • 250 g de lentilles corail
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  • 2 cm de gingembre
  • Curry
  • 6 capsules de cardamome
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1 poignée d’amandes effilées
  • 30 cl de lait de coco
  • 50 cl de bouillon de légumes
  • Huile d’olive
  • 1 noisette de beurre
  • Coriandre fraîche
  • Sel et poivre

Épluchez et coupez la courge en dés, épluchez le gingembre et coupez-le en fins bâtonnets, épluchez et ciselez l’ail et l’oignon. Râpez la carotte, écrasez les capsules de cardamome, recueillez les graines et écrasez-les au rouleau à pâtisserie.
Rincez et égouttez les lentilles.
Faites dorer les amandes effilées dans une petite poêle avec le beurre quelques courts instants et réservez.

Faites revenir l’ail et l’oignon dans une cocotte avec 3 c. à s. d’huile d’olive, le gingembre, du curry, les graines de cardamome, du sel et du poivre. Ajoutez les dés de courge et laissez dorer 5 minutes puis versez le lait de coco et le bouillon chaud.
Portez à frémissements, ajoutez les raisins et laissez cuire 10 minutes puis ajoutez les lentilles et poursuivez la cuisson 7 à 10 minutes. Goûtez une lentille pour vérifier la cuisson. Elle doit être tendre mais rester entière.

Répartissez le dahl dans des bols, ajoutez un peu de carotte râpée, de la coriandre effeuillée et les amandes grillées.

soupe aux lentilles

lentilles4 gousses d’ail
1 oignon jaune
4 carottes
4 tiges de céleri
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
3 tasse de lentilles
1 cuillère à soupe de cumin
½ lt de bouillon de légumes
1 feuille de laurier
2 brins de thym
Sel et poivre au goût

Faîtes chauffez un grand faitout à sec, et mettez y les gousses d’ail avec leurs peaux.
Laissez-les griller pendant quelques minutes de chaque côté, jusqu’à ce que les peaux soient dorées et parfumées, puis réservez.

Hachez grossièrement l’oignon, les carottes et le céleri.
Ajoutez l’huile d’olive dans la cocotte et faites revenir vos légumes jusqu’à ce qu’ils soient dorés et tendres.

Pelez et écrasez l’ail et ajoutez-le dans la cocotte avec les lentilles et le cumin.
Faites tout revenir pendant quelques secondes, jusqu’à ce que les lentilles soient bien enrobées .

Ajoutez le bouillon, dans la casserole.
Laissez mijoter jusqu’à ce que les lentilles soient tendres, environ 30 minutes.
Retirez le laurier et le thym.
Rectifiez l’assaisonnement avec sel et poivre et servez bien chaud.
J’aime cette soupe par elle même, mais elle est encore meilleure avec un petit extra.
Incorporez des épinards ou ajoutez un peu de dés de jambon et servez avec une grande tartine de pain entier ou des croûtons au fromage.

Quiche à la viande hachée

courgettes quichettes1 pâte brisée
1 oignon
2 cuillère à soupe d’huile
125 g de viande hachée (de préférence celle de notre éleveuse et amie Mélanie Raihlet)
sel poivre
persil haché
4 œufs
1/2 verre de crème fraiche
un peu de lait

Couper l’oignon en petits dés et le faire revenir dans deux cuillères à soupe d’huile avec la viande hachée, ajouter le sel et le poivre.

Foncer un moule à tarte avec la pâte, étaler dessus l’oignon, la viande hachée, et le persil.

Dans un bol mélanger les 4 œufs avec la crème fraîche, le lait , le set et le poivre.

Verser cette préparation sur l’oignon et la viande hachée. Mettre au four et laisser cuir environ 30 minutes.

Pintade en cocotte

pintade cocotte.jpg

► 1 pintade (de préférence de chez Catherine et Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir)
► 4 carottes
► 600 g de patates douce
► 100 g d’oignons
► 1 cuil. à soupe d’huile d’olive
► 1 cuil. à soupe d’herbes de Provence
► 20 g de beurre
► 10 cl de Pineau des Charentes rouge

 

 

①• Préparez la pintade. Enlevez les petites plumes qui peuvent rester à la jointure cuisse/coffre et brûler les petits poils qui peuvent rester. Astuce : vous pouvez utiliser un briquet, cela est plus rapide et efficace.

②• Épluchez et lavez les légumes. Coupez les patates douces en grosses frites, fendez les carottes en deux puis coupez chaque moitié en deux morceaux. Ajoutez l’huile, le sel, le poivre et les herbes de Provence et mélangez (avec les mains, c’est l’idéal).

③• Pelez l’oignon et ciselez-le.

④• Préchauffez le four à 200°C (Th.6-7).

⑤• Déposez 20 g de beurre dans une cocotte. Faites chauffer et faites-y revenir les dés d’oignon deux à trois minutes. Ajoutez la pintade, les légumes assaisonnés et badigeonnez la pintade avec la « marinade ». Frottez légèrement avec vos mains. Mouillez avec le Pineau des Charentes, couvrez et enfournez.

Laissez cuire 1h15. Dégustez !

Canette au miel et au gingembre frais

canette miel gingembre.jpg1 canette (de préférence de chez Catherine et Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir)
50g de raisins secs
4 cuillères à soupe de miel
1 morceau de gingembre frais
1 cuillère à café de mélange d’épices
1 orange

 

Mélangez les épices, le miel et le jus de l’orange.
Montez le mélange en sirop léger avec les raisins secs dans une casserole sur feu doux.
Placez votre canette dans un plat allant au four, piquez la peau à l’aide d’une fourchette et versez le sirop dessus.
Râpez un morceau de gingembre frais selon votre goût sur la canette. Assaisonnez.
Enfournez pour 1 heure à 200° en l’arrosant de son jus régulièrement.
Présentez votre canette miel et gingembre aux saveurs sucrées et épicées accompagnées de pommes grenailles sautées ou de fagots de haricots verts.

Cuisse de dinde à la moutarde à l’ancienne

cuisse-de-dinde-a-la-moutarde.jpg

2 belles cuisses de dinde
2 gros oignons
2 poireaux moyens
Huile d’olive
Du thym frais
Sel et poivre noir du moulin

La marinade
2 c. à soupe de moutarde à l’ancienne
2 c. à soupe d’huile d’olive

Préchauffez le four à 220°C (th 7/8).

 

 

Dans un bol, mélangez la moutarde et l’huile d’olive.

Salez,  poivrez les cuisses de dinde. A l’aide d’un pinceau badigeonnez-les de marinade puis disposez-les dans un plat allant au four. Si vous avez du temps devant vous, laissez la viande mariner minimum 30 minutes.

Nettoyez les poireaux puis coupez-les en rondelles. Pelez et émincez les oignons. Répartissez-les autour des cuisses. Parsemez le tout de thym frais et arrosez de quelques filets d’huile d’olive.

Mettre au four pendant 1 heure environ. A mi-cuisson, retournez les cuisses et arrosez-les de jus afin qu’elles prennent une jolie couleur dorée.

A la sortie du four, laissez la viande reposer une dizaine de minutes avant de passer à la découpe des tranches.

Servir chaud avec les oignons et poireaux confits. Et maintenant, tous à vos fourchettes et bonne dégustation !

Chapon de pintade fermier au four (tout simple)

chapon.jpg1 chapon de pintade (de préférence de chez Catherine et Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir)
80g de beurre doux de qualité, sorti à t° ambiante 2h avant
Un très beau poivre noir : poivre noir de Sarawak ou poivre noir de Kâmpôt
sel

    1. Préchauffez votre four à 240°C.
    2. Vérifiez et préparez votre volaille en lui ôtant les éventuelles petites plumes restantes, brûlez très délicatement les petits « poils » restants mais sans brûler la peau, bien sûr.
    3. Déposez votre volaille dans un grand plat allant au four. Tartinez votre chapon généreusement avec du beurre (avec vos doigts) : tartinez-le partout, dessus, dessous, sous les pattes, les ailes….partout 😀 !
    4. Salez et poivrez votre volaille dessus, dessous, sur les côtés. Mettre votre volaille sur le côté dans votre plat et enfournez en baissant le thermostat à 210/220°C. Cuire jusqu’à dorage (une vingtaine de minutes, surveillez). Un chapon de pintade est plus long à dorer qu’un poulet, c’est normal. Puis sortir votre plat du four et retournez votre volaille sur l’autre côté. Enfournez jusqu’à dorage (une vingtaine de minutes, surveillez). Enfin, sortir votre plat du four, redressez votre chapon de pintade, l’arroser généreusement de jus de cuisson, couvrir votre volaille avec une feuille de papier cuisson. Puis fermer votre plat de façon la plus hermétique possible avec plusieurs feuilles de papier aluminium. Il faut que ce soit suffisamment étanche pour que la chair devienne toute moelleuse et fondante. Enfourner une dernière fois pour 45 minutes. Si votre four chauffe très fort, vous pouvez baisser à 200°C sur ce dernier temps de cuisson, mais cela dépend de votre four, à vous de voir.
    5. Lorsque je vous donne des temps de cuisson, c’est toujours approximatif, il vous faut vérifier la cuisson de votre volaille à vous. Cela varie en fonction de chaque volaille, son poids, votre four… N’hésitez pas aussi à demander conseil auprès de votre volailler. J’ai pu voir que ma volaille était cuite car en écartant une cuisse, celle-ci se détachait sans résistance et la chair était parfaitement cuite, juteuse, fondante…un vrai bonheur 🙂
    6. Une fois votre volaille cuite, sortir du four et laisser reposer quelques minutes sans découvrir. Servir votre volaille nappée de jus de cuisson, n’hésitez pas à donner quelques tours de moulin de votre plus beau poivre + quelques pincées de sel dans l’assiette.

Si après le service il vous reste de la viande, pensez à bien séparer les morceaux de la carcasse et mettez-les dans le jus, ceci évitera que votre volaille ne se dessèche trop. Couvrez votre plat, mettez au frais. Avant de réchauffer, sortir du froid 1 heure avant et réchauffer à four très doux (100°C max), plat couvert.

 

Chou de Pontoise aux pommes (recette de Valérie)

chou_pontoise-v.jpg1 chou
4 pommes
1 oignon
4 cuillères à soupe d’huile
4 boudins blancs
sel et poivre.

Faire cuire les boudins blancs à feu doux. Pendant ce temps, couper le chou en huit et le faire blanchir durant 10mn à l’eau bouillante salée. Faire revenir l’oignon dans l’huile, ajouter le chou soigneusement égoutté et faire cuire à feu assez vif durant 10mn. Ajouter les pommes coupées en quartiers et poursuivre la cuisson durant 5mn en remuant régulièrement. Saler, poivrer, couvrir et terminer la cuisson à feu doux durant 5mn.
Servir ce chou aux pommes, bien chaud et accompagné de boudins blancs.

Aile de poulet à l’érable, comme à Québec

ailes-de-poulet-erable.jpg1/2 tasse (125 ml) de sirop
1/3 tasse (85 ml) de sauce chili
Le quart d’un oignon haché
2 cuillères à table de vinaigre de cidre
1 cuillère à table de moutarde
1 cuillère à thé de sauce Worcestershire
2 lb (900 grammes) d’ailes de poulet

 

Mélanger le sirop d’érable, la sauce chili, l’oignon, le vinaigre de cidre, la moutarde et la sauce Worcestershire dans un grand bol. Ajouter les ailes de poulet dans le bol et assurez-vous qu’elles soient bien trempées des deux côtés. Couvrir et réfrigérer pendant 4 heures en tournant les ailes de temps en temps. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C) Placer les ailes sur une plaque. Faites cuire pendant environ 20 minutes. Badigeonnez les ailes du restant de mélange et tournez-les. Faites cuire pendant encore 15 minutes.