Tarte aux courgettes

courgettes vertes

1 pâte brisée
4 oignons blancs
1 kilo de courgettes
1 pot de moutarde
1 bûche de fromage de chèvre

 

2 oeufs frais
1 petit pot de crème fraîche
sel
poivre
herbes de Provence

Etaler la pâte brisée, dans un plat à tarte. Piquez-la à l’aide d’une fourchette. Etalez une grosse cuillère de moutarde sur toute la surface.

Pendant ce temps, coupez les courgettes en rondelles après les avoir lavées, ainsi que les oignons. Mettez le tout à cuire à petit feu dans une casserole. Arrosez le mélange d’huile d’olive.

Pour le liant, cassez les deux oeufs dans un grand bol. Versez la crème fraîche en fouettant le mélange. Ajoutez sel, poivre, et herbes de Provence.

Quand les courgettes et les oignons sont cuits et un peu grillés, versez-les dans le plat à tarte en ayant pris soin de vider le trop plein d’huile auparavant. Répartissez-les sur toute la surface.

Ajoutez le liant pour homogénéiser le tout.

Coupez quatre rondelles de fromage de chèvre, et disposez-les à la surface de la tarte.

Soufflés au quinoa et au fromage

quinoapour 8 petits ramequins ou 4 ramequins classiques

160gr de quinoa
300gr de fromage à râper (tomme de chèvre ou Comté)
4 oeufs
huile d’olive
ciboulette ciselée

Rincez puis versez dans une casserole les graines de quinoa et additionnez-les de  fois leur volume en eau froide.
Faites cuire  minutes à feu moyen.
Salez seulement en fin de cuisson

Préchauffez le four à 180° et huilez 8 ramequins allant au four.

Dans un saladier, battez en omelette, les oeufs, le fromage et la ciboulette ciselée.

Egouttez le quinoa et mélangez-le avec le mélange oeufs/fromage/ciboulette. Répartir dans les ramequins

Enfournez 20 minutes jusqu’à ce que les soufflés soit bien dorés.

 

 

Quiche à l’aillet

aillet

1 botte d’aillet
200gr de lardons
3 oeufs
3 cuillères à soupe de crème fraiche (allégée ou non)
3 gousses d’ail
poivre, sel (peu)

 

Dans une poêle antiadhésive chaude, faire revenir les lardons à sec (ils rendent bien assez de gras).

Laver les aillets, et les couper en tronçons de 1-2 cm. Baisser le feu sous la poêle, ajouter les aillets, et poivrer. Laisser revenir doucement jusqu’à ce que les aillets soient tendres mais pas caramélisés.

Mettre le four à préchauffer à 200°C (thermostat 6-7).

Dans un saladier, fouetter les oeufs entiers avec la crème fraîche.

Ajouter un soupçon de sel (les lardons sont déjà salés !), de poivre, et les gousses d’ail hachées.

Etaler la pâte dans un moule à tarte. Piquer le fond à la fourchette. Répartir dessus le mélange lardons-aillets, puis verser la préparation oeufs-crème fraîche.

Enfourner 35-40 minutes en surveillant.

Petits flans de topinambour à la mousse de gruyère AOC

topinamboursPour 4 personnes

Sel, poivre
1 c. à soupe d’amandes moulues
Beurre pour graisser
125 g de Gruyère AOC salé
2 dl de crème
6 œufs
1 bouquet de persil
1 échalote
1 c. à soupe de jus de citron
1 gousse d’ail
1 c. à café de beurre
0,75 dl de bouillon
400/500 g de topinambours

Éplucher les topinambours et les couper en dés. Environ 300 g de légumes sont nécessaires. Mélanger immédiatement avec le jus de citron.

Hacher finement l’échalote et la gousse d’ail. Les faire revenir avec les topinambours dans le beurre chaud. Mouiller avec le bouillon et laisser cuire tout doucement à couvert pendant 15 à 20 minutes. Retirer ensuite le couvercle et laisser réduire complètement. Confectionner une purée et laisser refroidir légèrement.

Hacher finement le persil. Battre les oeufs. Mélanger le persil, les oeufs et les amandes à la purée de topinambours, saler et poivrer.

Beurrer généreusement 4 petits moules (de 2 dl environ). Les remplir avec la préparation aux topinambours. Mettre les petits moules dans un plat allant au four. Le remplir d’eau chaude jusqu’à mi-hauteur des petits moules. Mettre au four à 170 degrés pendant 40 minutes jusqu’à ce que la préparation soit prise.

Râper finement le Gruyère AOC. Le mélanger à la crème sur feu doux, saler et poivrer. Battre en mousse à l’aide d’un mixeur.

Présenter les flans sur une assiette et les entourer de sauce.

La salade de betterave et fromage de chèvre de Valérie

fanes betteraves300g Betterave rouge cuite
1 Pomme
15g Noisettes 
2 Oignons blancs
120g chèvre frais
20cl huile de colza
15cl vinaigre balsamique
20g ciboulette

Faites revenir la betterave coupée en cubes dans une poêle avec le vinaigre balsamique pendant 15 minutes à feu doux. Salez et poivrez en fin de cuisson. Retirez du feu et laissez refroidir.
Mélangez le chèvre frais avec la ciboulette ciselée. Salez, poivrez.
Quand la betterave est froide, mélangez-la dans un saladier à la pomme coupée en cubes.
Ajoutez les oignons émincés et les noisettes. Arrosez d’huile de colza. Servez avec le chèvre frais à la ciboulette.
Bien cordialement,

Valérie et Alain Crochot

Navets roses à la libanaise

navets roses à la libanaise

700 g de navets roses
70 g de betterave rouge crue
2 gousses d’ail
1 feuille de laurier
50 cl de saumure à 4 %, soit 20 g de sel de mer non raffiné mélangé à 50 cl d’eau filtré
1 bocal avec joint (type Le Parfait)

Temps de fermentation : entre 2 à 3 semaines
Temps de conservation : plusieurs mois

Avant de commencer, lavez le bocal et les ustensiles au savon de Marseille puis rincez-les bien. Faites-les sécher.

Pelez les légumes, lavez-les puis séchez-les.

Épluchez les navets et la betterave rouge, coupez-les en bâtonnets d’1 cm d’épaisseur. Émincez l’ail. Mettez tous les ingrédients dans un bocal et ajoutez la feuille de laurier.

Mélangez l’eau et le sel dans un pichet à bec verseur puis versez-la dans le bocal.

Placez éventuellement un ramequin qui va faire office de poids, afin que les légumes soient bien immergés dans le liquide.

Fermez le bocal et laissez fermenter au moins deux semaines à température ambiante.

Une fois le bocal ouvert, laissez au réfrigérateur.

La Pasqualina (tourte de Pâques)

pasqualina

Un doux souvenir d’enfance de Pâques à l’italienne…

 

 

 

de la pâte brisée facile ou 2 du commerce
300 gr de blettes ( avec leur vert )
5 œufs + 1 jaune
125 gr de ricotta
2 grosses cuillères à soupe de parmesan râpé
2 cas de chapelure
10 cl de crème fraiche liquide
sel, poivre

  1. coupez les blettes en tronçons ( avec des ciseaux pour éviter la corvée d’enlever les fils ) et faites les cuire à l’eau bouillante salée pendant 10 mn
  2. égouttez les et pressez les bien pour enlever un maximum d’eau
  3. hachez les grossièrement au couteau
  4. chauffez le four à 180°
  5. dans un saladier battez 2 œufs, ajoutez la ricotta, la chapelure, le parmesan, la crème, sel et poivre, mélangez bien
  6. ajoutez les blettes
  7. déposez une première pâte brisée dans le fond d’un moule à tourte beurré
  8. versez la moitié de la préparation aux blettes sur la pâte
  9. cassez 3 œufs sur la préparation en faisant attention de ne pas casser les jaunes
  10. recouvrez du reste de préparation
  11. formez la tourte avec la seconde pâte brisée en veillant à bien souder les bords
  12. piquez la pâte avec un couteau à 2 ou 3 endroits pour que la vapeur puisse s’échapper lors de la cuisson
  13. dorez la tourte au jaune d’œuf avec un pinceau
  14. enfournez pour une petite heure

 

Céleri rave au four

celeri rave en terre1 Céleri rave
4 branches de thym
Et, pour servir
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1/2 cuillère à café de sel  ou de fleur de sel

Préchauffez le four à 180°C.

Coupez légèrement la base du céleri si besoin pour qu’il tienne assis. Lavez-le soigneusement. Je me suis servi d’une petite brosse à légumes.  Si vous avez quelques tiges vertes, ôtez-les (moi je n’en avais pas). Lavez le thym.

Mettez le céleri dans un papier cuisson. Ajoutez le thym et fermez le papier. Enveloppez ensuite de papier aluminium. Cela doit être hermétique. Le papier alu ne touche pas l’aliment puisqu’il est enveloppé d’abord dans le papier cuisson.

Il ne vous reste plus qu’à déposer le céleri dans un plat et hop au four pour 4 heures de cuisson (3 heures s’il est petit) ! C’est succulent, la force du céleri s’est atténuée pendant la cuisson.

Pour servir : arrosez de 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et de saupoudrez de sel.

soupe thaïllandaise

soupe poulet coriandre1 boîte de lait de coco non sucré de 400 ml (de type Haiku)
1 litre (4 tasses) de bouillon de poulet
15 ml (1 c. à soupe) de gingembre haché
5 ml (1 c. à thé) de pâte de cari rouge
5 ml (1 c. à thé) de curcuma
400 g ( 3/4 de lb) de blancs de poulet
1 oignon haché
15 ml (1 c. à soupe) d’huile de sésame
1 carotte émincée
2 échalotes vertes émincées
30 ml (2 c. à soupe) de coriandre hachée
Sel et poivre au goût

  • Dans une casserole, porter à ébullition le lait de coco avec le bouillon de poulet, le gingembre, la pâte de cari et le curcuma.
  • Laisser mijoter à feu doux pendant 10 minutes.
  • Couper les poitrines de poulet en dés.
  • Dans une poêle, faire dorer le poulet et l’oignon dans l’huile de sésame.
  • Incorporer au bouillon et ajouter le reste des ingrédients.
  • Poursuivre la cuisson durant 5 minutes.

Tarte aux poireaux

poireauxPour 4 personnes
Pâte :
. 250 g de farine
. 1 œuf
. 3 ou 4 c. à s. d’eau chaude
. 4 c. à s. d’huile d’olive
. 1 c. à s. rase de graines de sésame, 1 de pavot et 1 de tournesol
. Du thym
. Sel et poivre
. Garniture :
. 3 gros poireaux
. 4 gros œufs
. 200 g de crème liquide entière
. Muscade
. Sel et poivre

Mélangez la farine et les graines, du sel, du poivre et du thym. Ajoutez l’huile, l’œuf et l’eau, mélangez bien, formez une boule aplatie, filmez-la puis réservez au frais 30 minutes

Coupez le vert des poireaux et gardez-le au congélateur pour confectionner vos futurs bouquets garnis.
Lavez bien les blancs des poireaux puis coupez-les en rondelles, faites-les cuire 5 minutes à la vapeur.
Battez les œufs avec la crème, de la muscade, du sel et du poivre.
Étalez la pâte sur un plan de travail fariné puis foncez un moule à tarte.

Préchauffez le four à 170 °C.
Piquez le fond de tarte avec une fourchette, ajoutez les poireaux égouttés puis versez la crème.
Enfournez pour 35 à 40 minutes et le repas est prêt !