Flageolets et carottes en galettes

Pour 4 personnes :
200 g de flageolets secs
1 bouquet garni + 1 gousse d’ail
3 cuillères à soupe de farine de pois chiche ou de farine classique
2 petites carottes
1 grosse gousse d’ail
1/2 botte de persil ou de cerfeuil
Noix de muscade, sel poivre
3 cuillères à soupe d’huile d’olive + un peu pour la cuisson des galettes

Etape 1 : Préparation des flageolets secs
Faites les tremper une nuit dans une casserole (ou autre) pleine d’eau qu’ils commencent à regonfler.
Faites les cuire 1 heure dans de l’eau bouillante avec une gousse d’ail et un bouquet garni. Égouttez soigneusement
Etape 2 : Préparation des galettes
Lavez les carottes et pelez les. Lavez le persil puis détachez les feuilles. Disposez carottes, ail et persil dans un mixer puis hachez le tout. Réservez cela à part.
Dans un mixer puissant ou blender déposez les flageolets, sel, poivre et l’huile d’olive. Mixez le tout finement jusqu’à former une pâte. Si la pâte est trop épaisse et se mixe mal, ajoutez 2-3 cuillères à soupe d’eau afin d’aider votre mixer (mais pas trop, sinon les galettes se formeront mal).
Récupérez la pâte, mettez la dans un saladier, puis incorporez la farine, le mélange carottes/persil/ail haché, sel et poivre à convenance. Mélangez bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène;
Faites chauffer une poêle antiadhésive avec un peu d’huile. Formez des galettes épaisses (au moins 1 cm) et bien tassées à l’aide des paumes de vos mains ou d’un emporte pièce
Faites y cuire les galettes à raison de 5 bonnes minutes par face.

Caviar de flageolets secs

flageolets secs400gr de flageolets secs réhydratés 12h00
2 cubes de bouillon de volaille
2 carottes
1 oignon
2 gousses d’ail
1 bouquet d’herbes fraîches (thym, laurier, persil)
3 cuillerées à soupe d’huile de crème de sésame (tahine)
2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
Piment de Cayenne en poudre
1 citron
Sel, poivre du moulin

  1. Peler les carottes et l’oignon, les couper en deux et les mettre dans une cocotte minute avec le thym, le laurier et les flageolets réhydratés.
  2. Recouvrir avec 1 l d’eau et porter à ébullition. Ajouter les cubes de bouillon de volaille, remuer et laisser cuire doucement pendant 50 min. Poivrer en fin de cuisson et saler si besoin.
  3. Égoutter les cocos et retirer les morceaux de carottes, l’oignon et les herbes. Mixer les cocos dans le bol du robot, jusqu’à obtenir une purée.
  4. Presser le citron. Ajouter son jus à la purée, puis l’ail pelé et haché. Ajouter la crème de sésame. Goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin.
  5. Verser cette préparation dans un saladier, saupoudrer de persil finement ciselé et d’huile d’olive. Ajouter quelques pincées de piment (facultatif).
  6. Couvrir le récipient d’un film alimentaire, ensuite le placer au réfrigérateur pendant au moins 2 h. Sortir au dernier moment, juste avant de servir.

Se déguste sur une tranche de pain grillée (de préférence celle de chez Hervé Quéra)

Panier du 13 janvier 2020

laitue500gr de betteraves jaunes cuites
1 botte de carottes oranges
1 tête de brocoli
500gr de flageolets secs (c’est bourré de bonnes protéines, vitamines et autres oligoéléments)
1kg de pommes de terre « Dita »
1 laitue verte

Il vous reste encore un peu de temps pour réserver une succulente volaille de chez Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir, ou une délicieuse galette de chez Hervé Quéra, ça se passe ICI!  (en cas d’informatique rétive, je suis là).

Bonne fin de semaine ensoleillée.

Bien cordialement.
Pascale

 

 

Comment préparer des flageolets secs?

flageolets secs

C’est très simple il faut les faire tremper dans de l’eau froide en grande quantité (3 fois plus que de flageolets, car ils vont gonfler) 12 h pour qu’ils se réhydratent
puis les égoutter, et jeter l’eau (vos plantes apprécieront)
Les disposer dans une grande casserole, les recouvrir d’eau froide (2 fois plus que de flageolets), avec un bouquet garni, un oignon piqué d’un clou de girofle et une feulle de laurier.

Les faire cuire à couvert ( 30mn, après le sifflet, en cocotte minute, ou 60mn à petit bouillon) sans saler sinon la peau sera dure
Quand ils sont cuits, on peut les saler

Le flageolet (Phaseolus vulgaris) appartient à la famille des Fabaceae de même que la lentille par exemple. Il contient :

  • des vitamines du groupe B (B9, B6, B2, B1) et de la vitamine E ;
  • des minéraux et oligoéléments : il est particulièrement riche en sodium et potassium et contient également du phosphore, du magnésium, du calcium et en moindre quantité du fer.
  • des protéines ;
  • des glucides parmi lesquels des sucres et de l’amidon ;
  • des lipides dont 20 % d’acides gras saturés ;
  • de l’acide linoléique ;
  • des acides gras polyinsaturés et monoinsaturés ;
  • des fibres alimentaires.