Chapon de pintade fermier au four (tout simple)

chapon.jpg1 chapon de pintade (de préférence de chez Catherine et Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir)
80g de beurre doux de qualité, sorti à t° ambiante 2h avant
Un très beau poivre noir : poivre noir de Sarawak ou poivre noir de Kâmpôt
sel

    1. Préchauffez votre four à 240°C.
    2. Vérifiez et préparez votre volaille en lui ôtant les éventuelles petites plumes restantes, brûlez très délicatement les petits « poils » restants mais sans brûler la peau, bien sûr.
    3. Déposez votre volaille dans un grand plat allant au four. Tartinez votre chapon généreusement avec du beurre (avec vos doigts) : tartinez-le partout, dessus, dessous, sous les pattes, les ailes….partout 😀 !
    4. Salez et poivrez votre volaille dessus, dessous, sur les côtés. Mettre votre volaille sur le côté dans votre plat et enfournez en baissant le thermostat à 210/220°C. Cuire jusqu’à dorage (une vingtaine de minutes, surveillez). Un chapon de pintade est plus long à dorer qu’un poulet, c’est normal. Puis sortir votre plat du four et retournez votre volaille sur l’autre côté. Enfournez jusqu’à dorage (une vingtaine de minutes, surveillez). Enfin, sortir votre plat du four, redressez votre chapon de pintade, l’arroser généreusement de jus de cuisson, couvrir votre volaille avec une feuille de papier cuisson. Puis fermer votre plat de façon la plus hermétique possible avec plusieurs feuilles de papier aluminium. Il faut que ce soit suffisamment étanche pour que la chair devienne toute moelleuse et fondante. Enfourner une dernière fois pour 45 minutes. Si votre four chauffe très fort, vous pouvez baisser à 200°C sur ce dernier temps de cuisson, mais cela dépend de votre four, à vous de voir.
    5. Lorsque je vous donne des temps de cuisson, c’est toujours approximatif, il vous faut vérifier la cuisson de votre volaille à vous. Cela varie en fonction de chaque volaille, son poids, votre four… N’hésitez pas aussi à demander conseil auprès de votre volailler. J’ai pu voir que ma volaille était cuite car en écartant une cuisse, celle-ci se détachait sans résistance et la chair était parfaitement cuite, juteuse, fondante…un vrai bonheur 🙂
    6. Une fois votre volaille cuite, sortir du four et laisser reposer quelques minutes sans découvrir. Servir votre volaille nappée de jus de cuisson, n’hésitez pas à donner quelques tours de moulin de votre plus beau poivre + quelques pincées de sel dans l’assiette.

Si après le service il vous reste de la viande, pensez à bien séparer les morceaux de la carcasse et mettez-les dans le jus, ceci évitera que votre volaille ne se dessèche trop. Couvrez votre plat, mettez au frais. Avant de réchauffer, sortir du froid 1 heure avant et réchauffer à four très doux (100°C max), plat couvert.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s