Le panier du 30 septembre 2019

ciboulette

 

Voici le dernier panier du semestre. Avez-vous pensé à vous réinscrire pour le semestre suivant? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore le faire en cliquant ICI!

800gr de tomates rondes
1 botte de carottes oranges
500gr d’oignons jaunes
500gr d’haricots verts de plein champs
1 botte de ciboulette
750gr de pommes de terre Mona Lisa
1 salade

Il est encore temps de réserver une volaille, de chez Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir, en cliquant ICI!

Bon weekend.

Bien cordialement.

Pascale

Panier du 23 septembre 2019

quetchesBientôt la fin de septembre, et la fin de la neuvième saison. A vous de nous dire si vous souhaitez continuer l’aventure du bon et du bio en circuit ultra court. Pour nous indiquer votre choix, il suffit de cliquer ICI.
500gr de prunes quetsches
1kg de tomates rondes
500gr de blettes vertes
1 tête de brocoli
250gr d’échalotes
650gr de poireaux
1 salade feuilles de chêne

Il est encore temps de réserver une volaille de chez Yvon de la Ferme de l’Abreuvoir. A cuisiner entière ou en découpes (ailes, cuisses, hauts de cuisses, pilons ou blancs, il y en a pout tout les goûts).

 

 

carottes ail, persil en salade tiède

bottes carottes orange

500g de carottes
50g de beurre
3 c à s de persil ciselé
2 c à s de jus de citron
2 gousses d’ail écrasées

 

Laver et éplucher les carottes, puis les cuire à l’eau 10 min.
Dans une poêle, faire fondre le beurre et y faire revenir l’ail, sans le brûler. Ajouter les carottes coupées en rondelles, le persil ciselé et jus de citron.
Retirer du feu et servir tiède.

Potimarron rôti au four

potimarron1 gros potimarron
30g de parmesan
10g de poudre d’amandes
3 branches de persil plat
1 cuillère à café de thym frais ou surgelé
1 gousse d’ail
20 ml d’huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez votre four à 210° sur chaleur statique.

Nettoyez bien votre potimarron, appliquez-vous parce que l’on enlève pas la peau! Coupez-le en deux, enlevez les pépins et coupez à nouveau pour en faire des quartiers.

Recouvrez votre lèchefrite de papier sulfurisé et posez vos quartiers de potimarron dessus, puis badigeonnez-les d’huile d’olive

Dans un petit mixeur, mettez les 30g de parmesan, les 10g de poudre d’amandes (que vous pouvez remplacer par de la chapelure), la gousse d’ail préalablement coupée en 3, les feuilles de persil plat et la cuillère à café de thym frais (ou Picard, parce que ce n’est vraiment pas évident de trouver du thym frais, surtout quand on est parisien!), une pincée de fleur de sel et deux ou trois tours de moulin à poivre noir.ez-les d’huile d’olive.

Utilisez un petit mixeur manuel ou un babycook, les quantités étant petites, je ne suis pas sure que ça fonctionne bien avec un grand robot.

Vous allez obtenir une belle chapelure qui sent bon la garrigue!

Saupoudrez les quartiers de potimarron du mélange parmesan, poudre d’amandes et herbes. Vous allez voir, ce n’est pas évident de faire tenir la chapelure au dessus du potimarron… ça glisse!

Baissez le Thermostat de votre four à 190° et enfournez pour 30 minutes. La plaque doit être au milieu du four.

Au bout de 30 minutes, la chair doit être fondante et la peau un peu grillée. Laissez refroidir 5 minutes avant de servir.

Se déguste idéalement avec une jolie salade, bien fraîche.

 

La nouvelle saison!

logoComme le temps passe, à peine septembre entamé, qu’il va falloir penser au nouveau semestre. Comme d’habitude, nous vous proposons de vous inscrire ICI.

Hebdomadaire ou quinzaine (paire ou impaire), votre contrat vous sera envoyé par mail.

La nouvelle saison commencera le 7 octobre 2019 (semaine 41) et se terminera le 30 mars (semaine 14).

Le contrat « hebdomadaire’ comprendra 22 paniers.
Les contrats « semaine impaire » et « semaine paire » comprendront 11 paniers.

Les contrats vous seront envoyés par mail (et pour ceux victimes de l’informatique rétive, nous en aurons quelques exemplaires à dispo à l’AMAP).

Je reste disponible pour tout renseignement complémentaire.
Bien cordialement.

Pascale

 

 

Boulettes d’agneau façon Thaï

boulette-agneau-facon-thai.jpg

Pour les boulettes d’agneau :

  • 600 g agneau épaule ou gigot sans os
  • 4 oignons nouveaux
  • 3 brins coriandre
  • 3 brins citronnelle feuille
  • 1 càs pâte de curry rouge
  • 4 càs chapelure
  • 1 oeuf
  • 1 càs huile d’arachide

Pour la sauce à la cacahuète et lait de coco :

  • 1 càs huile de sésame
  • 1 càs pâte de curry rouge
  • 2 càs beurre de cacahuète
  • 20 cl lait de coco
  • 20 cl crème de coco

 

Coupez la viande en gros cubes puis passez-la au hachoir. Ciselez finement les oignons et les herbes fraîches.

Dans un saladier, mélangez la viande hachée, les oignons, les herbes, la pâte de curry rouge, la chapelure et l’œuf. Mélangez bien puis formez des boulettes de la taille d’une balle de golf.
Faites chauffer une cuillère à soupe d’huile d’arachide dans une poêle et faites y griller les boulettes d’agneau, retirez et réservez.
Mettez l’huile de sésame, la pâte de curry et le beurre de cacahuète dans la poêle et laissez fondre. Ajoutez le lait et la crème de coco et laissez cuire à feu doux pendant 2 minutes. Ajoutez les boulettes d’agneau et laissez cuire encore 3 minutes en remuant.

Parmesan et grana padano TY.TI.RE le 9/09/19

parmesanparmesan râpé

Nos adhérents, Virgilio et Alyssa reviennent nous voir avec leur nouvelle « collecte » de parmesan et grana padano.

Voici leur projet:

Notre projet est de constituer une gamme de Parmesans assez large, mais avec l’objectif de sélectionner des produits éco-responsables, de très haute qualité et peu connus, en France. Nous sommes donc allés à la recherche de producteurs situés dans les montagnes de l’Appennin Emilien, qui proposaient des Parmesans Bio et/ou réalisés avec du lait de vaches locales – la Bianca Modenese –, au lieu de la Frisonne qui est utilisée surtout dans les exploitations intensives industrielles.
Il s’agit de producteurs entièrement ou quasi-autosuffisants au niveau des fourrages, lesquels proviennent surtout de prairies permanentes, c’est-à-dire de champs sauvages, qui ne sont pas labourés ou cultivés, et où sont présentes beaucoup d’essences végétales. Le lait et le fromage qui en résultent sont donc plus aromatiques et plus liés à leur territoire – c’est pourquoi il y a des différences gustatives assez importantes entre les différents Parmesans.
Les étables sont en stabulation libre, avec illumination et aération naturelles. Les animaux ont des paddocks extérieurs où ils peuvent sortir selon les périodes et les génisses sont amenées en alpage avant la première grossesse.

l’omelette de mon grand-père

ciboulette.jpg

Pour 4 personnes
8 oeufs
1 gousse d’ail
1 bouquet de ciboulette
1 bouquet de persil
30 g de beurre
sel, poivre

Pelez et écrasez l’ail.

Ciselez la ciboulette et hachez le persil.

Faites revenir l’ail dans le beurre quelques secondes, ajoutez les herbes et faites-les fondre à feu doux pendant environ 10 minutes, en remuant de temps en temps.

Fouettez les oeufs dans un saladier. Salez et poivrez.

Versez-les dans la poêle, mélangez et laissez cuire à feu moyen pendant 5 à 10 minutes, selon que vous préfériez une omelette baveuse ou plutôt cuite.

Faites-la glisser dans un plat en la repliant. Servez aussitôt.

Pommes de terre boulangère

pommes de terre boulangères.jpg800 g de pommes de terre
2 gros oignons
2 cl de vin blanc (facultatif)
80 cl de bouillon de légumes
Sel, poivre
Noix de muscade
1 gousse d’ail

 

Préchauffer votre four à 180°C(th.6). Éplucher les pommes de terre. Les couper en tranche de 2 à 3 mm d’épaisseur (à la mandoline, c’est pratique!). Réserver. Éplucher et émincer les oignons en fines rondelles.

Faire revenir les oignons dans une poêle avec une peu de beurre et la gousse d’ail. Dans un plat allant au four beurré, disposer une couche de pommes de terre crues. Saler, poivrer, saupoudrer de noix de muscade et ajouter un peu d’oignon. Couvrir à nouveau d’une couche de pommes de terre et continuer ainsi jusqu’à épuisement du stock!

Verser le bouillon et le vin blanc et enfourner durant 45 minutes. Servir en accompagnement.