Pourquoi n’avons nous pas encore reçu le contenu du panier?

Ce petit mot de Valérie vous permettra sans doute de comprendre pourquoi, quelques fois, nous ne recevons (et donc ne publions) le contenu du panier que fort tard…
Mon travail consiste à regarder deux fois par semaine la production disponible dans les champs pour composer les paniers. Petit rappel : nous avons plus de 11 hectares avec une diversité très importante en légumes afin de varier les contenus paniers. Pour ceux qui sont déjà venus visiter notre exploitation, les planches de cultures font 1.20 m de large et entre 50 et 140 m de longueur. Mon rôle est d’estimer le ramassage sur ces planches alors parfois, je suis optimiste pour la récolte ou bien, Dame Nature me joue un tour …et pourtant, je dois toujours vous composer un panier. Les paniers sont vraiment liés à la production et les cultures dans les champs ne poussent pas toujours comme nous le souhaiterions. Cette année, nous avons eu 3 semaines d’avance sur certaines cultures : tomates prévues mi août sont arrivées en juillet, les brocolis pour septembre sont murs en août …..
Malgré, tous ces aléas, vous recevez chaque semaine un panier. Pour l’ensemble de nos clients et groupes, je fais tourner les petits productions par exemple artichauts, brocolis … pour que chacun d’entre vous goute à l’ensemble des légumes de la production.
Pour réaliser au mieux mon travail, je fais beaucoup de tableaux et de listes pour faciliter au maximum le travail de l’équipe de ramassage (3 personnes voir 6 personnes au moment des fruits rouges ou des haricots verts) et de préparation des paniers (3 personnes). Vous imaginez bien que je ne peux envoyer une équipe à ramasser 10 bottes de radis à un endroit et puis parcourir 6 hectares pour ramasser  50 salades. Je dois rationaliser le ramassage pour éviter que l’équipe ne s’épuise inutilement à parcourir les champs avec des caisses remplies de légumes. Quant à l’équipe de préparation des paniers, elle doit recevoir à temps les légumes (qui sont ramassés le jour même) de façon à peser, trier, laver et charger les camions. Nous travaillons en flux tendus chaque jour pour que les camionnettes partent à l’heure en fin de journée…avec des légumes et fruits frais du jour !

Vous l’avez compris, mon travail est complexe en organisation. J’espère le faire au mieux pour vous apporter les meilleurs paniers possibles malgré les contraintes de Dame Nature et les exigences commerciales.


Nous cherchons toujours à vous satisfaire;  or, il nous paraissait important de vous expliquer les aléas de notre métier.

Palets pommes de terre oignons

palets pommes de terre oignon

800gr de pommes de terre Dita
1 gros oignon
1cs de farine
Sel/poivre
2cs bombées d’herbes fraîches (ici ciboulette du jardin)
1 grosse pincée d’épice (ici paprika doux)

Épluchez les pommes de terres, râpez-les, passez-les sous l’eau et « séchez »-les dans un torchon propre.
Pressez fortement le torchon pour extraire le maximum de jus des pommes de terre.
Émincez finement l’oignon.
Dans un saladier, mélangez les pommes de terre, l’oignon, la farine et les herbes fraîches.
Ajoutez les épices, salez/poivrez.
Versez une grosse louche dans une poêle légèrement huilée et bien chaude et faites cuire.
Comptez environ 10 minutes de cuisson par face si vous réalisez des galettes aussi grosses que les miennes

Petite folie de clafouti

POTIMARRONpour 2
150 gr de potimarron épluché et coupé en petits morceaux
1 poire épluchée et coupée en petits morceaux
2 oeufs
40 gr de farine
100 gr de sucre
30 cl de lait

préchauffez le four à 180°
beurrez un plat et y mettre potimarron et poire
mélangez les œufs avec le sucre et battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse
ajoutez la farine puis le lait, progressivement
versez l’appareil sur les fruits
saupoudrez de sucre

Appel aux dons!

boite a oeufsEt bien voilà, c’est l’histoire d’une AMAP, qui avait de gentils adhérents, de supers bénévoles qui distribuaient de bons légumes qui…

Mais, qui pleure au loin?
Oh, une petite boite à œufs toute vide, toute triste!
D’où que tu viennes, que tu sois à 6,10 ou 12 places, tu es la bienvenue chez nous.
Tu accueilleras des jolis cocos tous beaux, mais tous fragiles, je suis certaine que tu feras bien ton job de protectrice, allez, viens!
Allez, ne soyez pas égoïste, libérez-la, vous ferez des heureux.

Comment?
La suite de l’histoire?
Il est trop tard, nous verrons ça à la prochaine saison.

Bonne soirée.
A bientôt
Bien cordialement.

Poulet au curcuma

  • poulet curcuma.jpg
  • 4 blancs de poulet
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à café de curcuma
  • sel, poivre

 

 

  1. Coupez vos blancs de poulet en fines lanières.
  2. Pelez l’oignon et l’ail, puis hachez-les finement.
  3. Faites chauffer l’huile d’olive dans une grande poêle et faites-y revenir l’oignon 2 à 3 minutes.
  4. Ajoutez le poulet, l’ail pressé, le curcuma, du sel et du poivre. Laissez cuire pendant 10 minutes en remuant de temps en temps.
  5. Servez bien chaud accompagné de riz ou de quinoa.